Mots-clefs

Dans la paroisse de Noirterre, en 1623, les actes sont signés par plusieurs prêtres, dont deux nommés Chessé et Turpault. S’il leur arrive de signer de façon simple, parfois ils semblent se lancer dans des concours d’écriture, pour savoir qui aura la signature la plus sophistiquée comme dans les exemples ci dessous.

signature_Noirterre_XVII

Détail de la signature du vicaire Turpault

Signature_prêtre_Chessé_Noirterre_XVII

AD79 Noirterre BMS 1599-1626, vue 92

Signature_vicaire_Turpault_Noirterre_XVII

AD79 Noirterre BMS 1599-1626, vue 93

Quelle est la signification de ces fioritures ?

Si les croisillons et les spirales sont là sans doute pour enjoliver, qu’en est-il de la présence et de la disposition du chiffre « 3 », répété dans les deux signatures ? Comme il s’agit d’actes religieux rédigés par des prêtres, cela fait-il référence à la Trinité ou à la Croix ?

Publicités