Mots-clefs

,

Les noms de famille ont évolué au fil du temps. Il n’est pas rare de voir des différences importantes dans l’écriture de ces noms, cela peut être du au prêtre qui « interprète » le nom, cela peut être un surnom comme « la Bodine » pour une dénommée Bodin… Mais parfois les noms changent beaucoup ce qui ne facilite pas les recherches généalogiques.
Dans mon arbre, c’est le cas de Brédoire, successivement Bourdevère, Brédoire, Berdouaire… Même si l’on repère dans Brédouaire et Berdouère des dérivés patoisants, le passage de Bourdevère à Brédoire est plus difficile à comprendre. Ainsi mon ancêtre François Bourdevaire se marie en 1781 à Saint-Hilaire-des-Loges avec Marie Lahay sous le nom de François Bourdevere ….

Saint-Hilaire-des-Loges, 18e siècle, mariage

AD 85 St-Hilaire-des-Loges BMS 1780-1784, vue 24

….. mais en 1814 il meurt dans la même commune sous le nom de François Bredouére.

Saint-Hilaire-des-Loges, décès, 19e siècle

AD 85 St-Hilaire-des-Loges NMD 1814-1820, vue 4

Il est alors nécessaire d’avoir plusieurs actes pour être sûr d’être en présence des mêmes personnes !
Enfin, ici, la difficulté est accrue car la famille habite à Néron, un lieu-dit partagé entre les communes de St-Hilaire-des-Loges en Vendée et de St-Maixent-de-Beugné en Deux-Sèvres.

Publicités