Étiquettes

, ,

Une de mes ancêtres se nomme Marie Trouvé, ce nom assez fréquent est parfois donné à des enfants trouvés.

enfanttrouve_marchal

« Le dernier baiser » de Charles François Marchal

J’ai découvert à la lecture de l’acte de son premier mariage, avec François Mudet en 1730 à Villiers-en-Plaine, que c’était bien le cas de mon aïeule. On peut y lire les mots « fille trouvée » ainsi que la date et le lieu de sa naissance, de plus est mentionné par deux fois Pierre Largeau « père nourricier » de Marie.
L’acte de naissance complète mes informations, elle y figure bien comme « …fille trouvée dans la paroisse dont on ignore le père et la mère… ».

Saint-Pompain, naissance, 18e siècle

AD79 St-Pompain BMS 1701-1730, vue 62

Elle a sans doute eu de la chance car ces enfants abandonnés mouraient le plus souvent avant d’être trouvés et baptisés.
Aujourd’hui, je n’ai pas plus d’information sur elle. Elle était peut-être une enfant illégitime que sa mère a préféré abandonner. Cependant, comme elle naît en mai 1710,  il peut aussi s’agir de la fille d’un couple trop pauvre pour nourrir une nouvelle bouche en cette année de pénurie.

Advertisements