tic_tac

dessin extrait de « La Rubrique-à-brac » de Marcel Gotlib (éd. Dargaud)

TIC TAC TIC TAC TIC TAC….Le temps qui passe… Difficile de ne pas évoquer le temps au cours de ce challenge, car il y a de nombreux liens entre le temps et la généalogie.

  • S’intéresser au temps des vies, plus ou moins longues, de nos ancêtres et de leurs familles. De ceux qui n’ont vécu que quelques instants aux centenaires…
  • Remonter le temps, le bon vieux temps qui ne l’était pas souvent, bon. Et bloquer au XVIe ou XVIIe siècle pour la plupart d’entre nous…
  • Prendre du bon temps aussi : jouer à résoudre des énigmes ; ressentir le plaisir d’apprendre pour comprendre…
  • Avoir le temps de chercher. Plus facile quand les enfants sont grands ou quand on est en retraite. Sinon, il faut trouver le temps…
  • Être de son temps. La mise en ligne des actes par les Archives départementales est pour beaucoup dans l’essor de la généalogie. Internet, les nouvelles technologies et diverses applications sont des outils de plus en plus indispensables.
  • Donner du temps aux autres, partager, s’entraider, dans des associations ou sur le web, avec des blogs
  • Prendre son temps, faire preuve de sérendipité parfois.

Mais pas tout le temps… attention à ne pas perdre tout son temps. La généalogie, c’est chronophage. Ce n’est pas que le temps qui est mangé. C’est peut-être aussi Chronos, le dieu du Temps, qui nous dévore.

Cronos_Goya

« Saturne dévorant un de ses fils » » par Francisco Goya

Advertisements