dessin extraits de « Fables 3 » de Mark Buckingham et Bill Willingham (éd. Urban comics)

Quand quelqu’un dit « WOW » dans une bande dessinée, c’est qu’il est muet d’admiration, il n’y a que ça qui sort de sa bouche « WOW ». Je profite de cette onomatopée pour faire un bilan émerveillé du mois, mais sans doute prématuré car les dernières lettres de l’alphabet se prêtent particulièrement à bien des surprises.

Très vite, j’ai vu que je ne pourrais pas tout lire en temps réel. Trop d’articles trop bien ! J’y suis arrivé le 1er jour, mais je me suis aussi rendu compte que chaque challenge aurait son unité, que les productions seraient très variées tant dans la forme que dans le fond, et qu’il ne me serait pas possible de mémoriser et d’apprécier tous ces feuilletons. J’ai préféré me concentrer sur quelques blogs  plutôt que papillonner, d’autant plus qu’il me restait quelques articles à écrire ou finaliser. Et j’ai gardé la plus grande partie pour la bonne bouche, pour pouvoir la savourer tranquillement, blog par blog, tout au long de l’année. Comme je suis un peu curieux de nature, j’ai quand même jeté quelques coups d’œil à droite ou à gauche et je sais que je ne serai pas déçu, que j’ai encore des mois de lecture, des mois d’émerveillement, des mois de « WOW ».

  • Il faut absolument que je voyage partout en France, chez mes proches voisins de Vendée et d’Anjou, mais au delà, en Normandie, en Alsace, dans le Nord, au bord de la Méditerranée…
  • Je dois aussi aller à l’étranger, en Algérie, en Italie, au Canada, en Russie…
  • Je vais jouer aux Playmobil (j’adore), aux devinettes (chic), faire la cuisine (miam), admirer des photos…
  • Je vais découvrir des familles différentes, des métiers originaux, des prénoms rares, des villages inconnus…
  • je vais aussi peut-être apprendre à résumer, à parler peu mais bien, en moins de 100 mots car le résultat est très agréable (j’ai du travail, le compteur dit 661 mots)
  • Je vais découvrir de nouvelles pistes pour me documenter et chercher (grâce à « Gallica », « Généalécole », « Sacrés Ancêtres » et sans doute d’autres…). Il y a de toute évidence des outils précieux qui ont été proposés durant tout ce mois de juin, mais là il faut vraiment que j’y regarde à tête reposée.

Je suis comme un acteur aux Césars, je voudrais remercier tout le monde et j’ai peur d’en oublier (C’est d’autant plus idiot qu’il n’y a rien à gagner à part la joie d’avoir participé, échangé, découvert). Je vais donc dire merci à ceux que j’ai réussi à suivre avec bonheur sans discontinuer jusqu’ici. Merci beaucoup à :

  • Canopée (Pauline) pour l’émotion procurée par les destins de tous ces (je devrais dire « ses ») enfants, abandonnés. Leurs noms et prénoms font penser à des héros de romans d’aventures, leurs brèves vies évoquent plutôt des tragédies.
  • Feuille d’Ardoise (Françoise) pour la déclinaison de son thème, les naissances. C’est un vrai travail d’historienne, encyclopédique. Je ne peux oublier son article éprouvant « Barbare ou l’enfant aux bras coupés » équilibré hier par sa très belle trouvaille « Vers ou un acte de baptême poétique ».
  • Lulu Sorcière (Gloria), si documentée, cultivée, curieuse, pédagogue, précise… à laquelle je viens enfin de trouver un point faible : elle est en retard de 2 communes. J’espère que nous aurons bientôt l’insolite d’Usseau, de Vivonne, d’Yversay et des autres (W, X, Z ???)
  • Le Grenier de nos Ancêtres (Guillaume) qui m’a embarqué pour l’Amérique avec Étienne, son frère d’ancêtre qui a laissé des lettres si touchantes de son aventure ; écrits qui, je l’espère, déboucheront sur un livre.

En attendant X, Y et Z, le plus grand WOW revient tout de même à la Gazette des Ancêtres qui a su créer cet espace d’échange durant tout le mois de juin, tout en nous faisant part quotidiennement de son expérience. J’imagine que c’est un travail de Titan (Titane ?). Merci beaucoup, Sophie, césar de la meilleure réalisatrice de challenge 😉

sophie boudarel

Image trafiquée, à mes risques et périls, de la bannière de « la Gazette des Ancêtres »

Publicités