Étiquettes

, ,

13 décembre 1748 : naissance de Jeanne Perrine Fuzeau

avent jeanne perrine fuzeau.PNG

AD79 Breuil-Chaussée BMS 1702-1780 vue 207/416

Naître un vendredi 13 porte-t-il bonheur ou malheur ? Jeanne Perrine Fuzeau, mon SOSA 227, née et baptisée le vendredi 13 décembre 1748 à Breuil-Chaussée, (Deux-Sèvres), pourra peut-être nous donner la réponse.

Si son enfance fut sans doute marquée par la mort précoce de sa mère, sa vie d’adulte semble avoir été heureuse, en tout cas épargnée par les drames qui frappaient si souvent les familles autrefois. Elle épouse jeune (à 16 ans) un paysan, Jacques Billy, de 12 ans son aîné. Six enfants, 4 filles puis 2 garçons, naissent de ce mariage. Tous les enfants auront eux aussi une longue vie. C’est le mari Jacques qui décède le 1er en 1810 à Bressuire à 73 ans après 45 années de mariage. Jeanne Perrine a 61 ans. Elle rejoint sans doute alors sa fille aînée Marie-Anne Billy et son gendre Jacques Turpaud, métayers à Terves. C’est en tout cas chez eux qu’elle demeure lorsqu’elle décède le 10 mai 1829. Sa vie fut de toute évidence marquée par la chance : une longue vie de couple, 6 enfants qui naissent, grandissent et traversent indemnes les guerres de Vendée, peu de familles du bocage bressuirais pouvaient alors s’en vanter. Pour elle, son jour de naissance un vendredi 13 fut le 1er jour d’une vie chanceuse !

avent13

Carte postale ancienne

Advertisements