L comme Lasserre et Bonotaux

Littérature et généalogie
Quand papy avait mon âge : parler aux enfants du passé familial.

quand papyIntéresser les enfants à la généalogie n’est pas un objectif aisé. Leur curiosité pour ce domaine n’est ni naturelle, ni immédiate ; elle vient souvent avec les années, voire sur le tard. De plus, les notions de temps sont des concepts difficiles à appréhender pour les plus jeunes. Il est pourtant possible de développer leur intérêt pour ce domaine, la preuve en est que nous en connaissons qui se prennent au jeu. Partir de l’album de photos familial est souvent le plus efficace. Il existe aussi un jeu de société, Généalogik, qui peut se jouer en famille : le but est de reconstituer 4 arbres généalogiques en récupérant les différents actes. C’est simple, ludique et instructif. Mais la littérature enfantine a aussi son rôle à jouer. Peu d’auteurs se sont penchés sur la question de la généalogie. Grâce soit donc rendue aux éditions Autrement Jeunesse qui ont publié une série d’ouvrages écrits et dessinés par Hélène Lasserre et Gilles Bonotaux intitulés Quand … avait mon âge. Ces recueils, hélas aujourd’hui épuisés, sont destinés aux enfants et expliquent quelle était la vie de leurs parents ou de leurs grands-parents autrefois.

Bien sûr, il ne s’agit pas à proprement parler de généalogie pour les enfants. Mais ces albums évoquent à l’échelle des plus jeunes l’objectif de nombreux généalogistes : contextualiser la vie de nos ancêtres, en restituer le cadre. Et ici, puisqu’on s’adresse à des enfants, l’ancêtre est papa, maman, grand-mère ou grand-père (je sais, ça peut faire mal). Dans Quand papy avait mon âge, les auteurs racontent donc la vie d’un enfant il y a 50 ans. Ils nous montrent les objets du quotidien, l’école, les jeux, les repas, la famille, l’église… Les différences avec notre époque sont nombreuses et évidentes, si bien que les enfants ne peuvent que se questionner sur le passé.

quand papy 2Le dessin est agréable et précis, la narration est enjouée, mêlant bande dessinée et texte d’album. Les auteurs racontent la vie d’un jeune garçon mais ils réussissent à lui donner un caractère universel. Chaque petit-enfant peut trouver dans ce livre des détails, des anecdotes à vérifier auprès de son grand-père (ou son arrière-grand-père) et peut-être ainsi éprouver les premières envies de faire l’arbre généalogique de sa famille.

Pour compléter, je vous propose une petite sélection jeunesse de livres évoquant la généalogie. Vous pouvez l’enrichir en commentaire. Là aussi, certains sont épuisés et il vous faudra les chercher en bibliothèque plutôt qu’en librairie.
Camille à un ancêtre de Jacques Duquennoy (Albin Michel jeunessse) à partir de 3 ans
Je suis petite… mais mon arbre est grand de Christine Beigel et Rébecca Dautremer (Magnard jeunesse) à partir de 5 ans
3 poils sur un caillou d’Aude Poirot (Duculot) à partir de 6 ans
C’est de famille, héritage et transmission familiale de Sophie Dieuaide, Vanessa Rubio et François Supiot (Autrement jeunesse) à partir de 10 ans

Mais celui que nous préférons, Sylvie vous en parlera (un peu) à la lettre W.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

6 commentaires sur “L comme Lasserre et Bonotaux

Ajouter un commentaire

  1. Sujet intéressant d’autant qu’en tant que jeune parent, je commence à m’intéresser de près à la littérature jeunesse. La généalogie permet en effet d’appréhender les notions difficiles de chronologie et de temps – ce n’est pas un hasard si on retrouve des activités ludiques en maternelle et en primaire sur ce thème. Après, je crois aussi que l’intérêt vient en grandissant… ou pas !

    Aimé par 1 personne

  2. Bien sûr c’est difficile les notions de temps pour des enfants, mais quand on échange avec eux, qu’on leur montre des photos, qu’on leur parle de l’arrière grand-mère qui n’est plus là, qu’ils n’ont pas connue mais où on la voit avec eux sur les photos, tout ça les imprègne et construit petit à petit les notions de temps. Quand en plus on a la chance d’avoir une famille qui se retrouve régulièrement, on apprend à se connaître et au fil du temps, ils comprennent rapidement les liens de parenté. C’est étonnant parfois comme certains se l’approprient vite. Je connaissais ce livre. Dommage s’il n’existe plus car maintenant, j’ai des petits-enfants!
    Marie

    Aimé par 1 personne

  3. J’aime beaucoup cette collection que j’achetais pour la bibliothèque ou je travaillais. Les enfants adoraient, il existe aussi la version avec Papa, maman , mamie…
    Une autre collection qui fonctionne un peu de la même façon propose le « journal d’un enfant » comme par exemple:
    Pendant la Grande Guerre Rose, France, 1914-1918 De Thierry Aprile

    Moi aussi j’ai du retard dans la lecture de votre blog ! 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Nids de MOINEAU

Site généalogique consacré aux MOINEAU de Mauzé-Thouarsais et d'ailleurs.

L'arbre de nos ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

genealogiepratique.fr

Pratiquez la généalogie en toute simplicité

La généalogie avec GénéaBlog86 !

Généalogie deux-sévrienne

La Pissarderie

Généalogie deux-sévrienne

La Drôlesse

Généalogie en Poitou et Anjou

GeneaTech

Généalogie deux-sévrienne

GÉNÉA79

Le blog du Cercle généalogique des Deux-Sèvres

Nelly, ancêtre du Poitou

Blog généalogique Poitou, Dordogne et Pas-de-Calais

Chemin de Papier

Généalogie deux-sévrienne

La Gazette des Ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

De Moi à la Généalogie

Généalogie deux-sévrienne

Lulu Sorcière Archive

Généalogie deux-sévrienne

Gallica

Généalogie deux-sévrienne

Feuilles d'ardoise

Notes généalogiques d'Anjou et d'ailleurs

%d blogueurs aiment cette page :