A comme Aboville

dicos_a_0 - Copie

[Recueil_Portraits_du_général_d'Aboville_[.
Portrait du général d’Aboville. Source Gallica

Gloire et justice soient rendues au comte et généalogiste Jacques d’Aboville (1888-1979). Il est tellement discret que je n’ai pas réussi à trouver une photo de lui ! À la place, voici l’image dénichée sur Gallica de son arrière-arrière-grand-père, le général François-Marie d’Aboville (1730-1817) ! Jacques d’Aboville a amélioré le système Henry de généalogie descendante avec une méthode de numérotation qui permet d’identifier tous les descendants d’un ancêtre commun. Pour faire court et en oubliant qu’il y a des variantes, cet ancêtre porte le numéro 1. Les enfants de cet aïeul portent à la suite le numéro d’ordre de naissance (1-1, 1-2, 1-3…) Et on ajoute à chaque génération le numéro d’ordre de naissance au numéro du parent. Les petits-enfants peuvent ainsi être codés 1-1-4, 1-3-5 ou encore 1-4-2 selon leur place dans les différentes fratries. Les arrière-petits-enfants auront 4 chiffres toujours selon l’ordre de naissance (1-1-1-1 pour l’aîné de l’aîné de l’aîné par exemple). Etc. etc.

Je ne me suis personnellement pas encore trop intéressé à la généalogie descendante mais cela peut changer ! Si un jour j’organise une cousinade à partir de mon ancêtre Antoine Caillaud (né vers 1676 et décédé en 1750 à Treize-Vents en Vendée), je pourrais expliquer à mes cousins que je suis par rapport à lui le 1-6-5-3-3-1-1-2-4, ce qui à défaut d’être très poétique, leur indiquera que 8 générations me séparent de notre aïeul commun !abo1

Si vous êtes plus littéraire que matheux, optez pour la numérotation Pélissier ! Le principe est le même mais on commence directement aux enfants de l’aïeul et on utilise les lettres dans l’ordre de l’alphabet à la place des chiffres. On met des majuscules pour les ancêtres hommes et des minuscules pour les ancêtres femmes, ce qui est pratique, mais aussi sexiste ! Par rapport à Antoine Caillaud, avec ce système, je deviens FEcCAaBD.abo2

Super ! À la fin, il y a BD comme la Bande Dessinée que j’aime tant. Une transition toute trouvée pour mon article de demain.

6 commentaires sur “A comme Aboville

Ajouter un commentaire

  1. Impayable le Raymond! Il va même nous faire rire avec ces histoires de classification qui ne sont pas toujours simples à intégrer!
    Nous attendons demain avec… Impatience : un mot qui pourrait figurer dans ce bel ouvrage à venir… Merci Raymond!

    J'aime

    1. Merci Claudy d’attendre demain avec indulgence (qui pourrait figurer dans mon dictionnaire) plutôt qu’impatience. Pour la lettre I, ce sera de toute façon un autre mot… un peu complexe)

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Nids de MOINEAU

Site généalogique consacré aux MOINEAU de Mauzé-Thouarsais et d'ailleurs.

L'arbre de nos ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

genealogiepratique.fr

Pratiquez la généalogie en toute simplicité

La Pissarderie

Généalogie deux-sévrienne

La Drôlesse

Généalogie en Poitou et Anjou

GeneaTech

Généalogie deux-sévrienne

GÉNÉA79

Le blog du Cercle généalogique des Deux-Sèvres

Nelly, ancêtre du Poitou

Blog généalogique Poitou, Dordogne et Pas-de-Calais

Chemin de Papier

Généalogie deux-sévrienne

La Gazette des Ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

De Moi à la Généalogie

Généalogie deux-sévrienne

Lulu Sorcière Archive

Généalogie deux-sévrienne

Gallica

Généalogie deux-sévrienne

Feuilles d'ardoise

Notes généalogiques d'Anjou et d'ailleurs

%d blogueurs aiment cette page :