T comme toponyme

dicos_a_0 - Copie

bélisaire topo
Source Gallica

Faire de la généalogie, c’est aussi le plaisir de découvrir des mots qui nous chatouillent les oreilles par leur sonorité, par leur sens, ou par leur double sens. C’est souvent certains noms et prénoms de nos ancêtres, mais ce peut être aussi les noms des endroits où ils ont vécu. Pour étudier ces derniers dans les Deux-Sèvres, j’utilise principalement le Dictionnaire topographique des Deux-Sèvres écrit par Bélisaire Ledain à la toute fin du XIXe siècle. Il dit contenir tous les noms de villes, villages, hameaux et lieux-dits… ce qui est sans doute assez près de la réalité. Je pense même qu’il en a rajouté ! Je l’ai en version papier pour le plaisir de tourner les pages et en version numérique, grâce à Gallica, pour faire des recherches rapides par commune.

Fouiller parmi les toponymes des Deux-Sèvres est pour moi un vrai bonheur et il en serait sans doute de même ailleurs en France. Suite à mes recherches généalogiques et grâce au dictionnaire de Bélisaire Ledain :
– j’ai rencontré des personnes très variées (les Jumeaux, le Cocu, la Pucelle, les Marchands, le Grand-Fâché, les Paillards, la Grasse-Vachère, le Chamelier), et même quelques célébrités (Bossuet, Néron),
– j’ai prié des saints méconnus (Éanne, Faziol, Goard, Lienne, Liguaire, Mérot) et des saintes ignorées (Gemme, Macrine, Néomaye, Neuil, Ouenne, Pezenne) mais je me suis interrogé pour Sainte-Verge,

sainte-verge
Sainte-Verge, con de Thouars !

– j’ai visité des lieux que je ne situais pas dans mon département (Chambord, la Californie, Châteauroux, Madrid, Milan, Narbonne, la Normandie),
– j’ai collectionné des objets familiers (la Brosse, la Serpe, les Cartes, la Chaise, la Planche, le Pot, le Marteau, le Couteau, l’Échelle, l’Habit, le Pavé),
– j’ai étudié l’anatomie (le Cul, la Dent, les Peaux, Pied-Mou et Pied-Blanc, Tête-Noire),
– je me suis inventé tout un zoo (le Vautour, Épervier, la Brebis, la Vachette, Chienmort, l’Âne-Cuit, la Chèvre, Pigeon-Blanc, la Cigogne, Grand-Cerf, la Grue, Hérisson, l’Hirondelle). Parmi ces animaux, il y a des oiseaux qui chantent (Chantemerle, Chantecaille, Chantecoucou, Chantoiseau) et un loup aux multiples activités (Chanteloup, Chiloup, Gratteloup),
– j’ai appris à compter (les Deux-Sèvres, les Trois-Pigeons, Les Quatre-Moulins, Cinq-Borderies, Six-Ailes, Treize-Vents, Les Trente-Six-Côtes, Millepieds),
– j’ai fait un repas complet (Bouillon, la Carotte, Saumon, les Épinards, Pain-Perdu),
– j’ai aussi prononcé des mots plus ou moins gros (l’Annerie, la Connerie, Couillard, Vide-Bouteille, le Chiron, Monfumier) mais, bien sûr, je m’en excuse.

En relisant toutes ces listes, je me dis que, bien souvent, il faudrait s’interroger davantage sur l’origine des toponymes. Car enfin, pourquoi nos ancêtres ont-ils donné à certains lieux-dits les noms étranges de Beure-Balon, Baille-Malaise, Paille-Grolle, Roule-Crotte ou Cougoulette ?

9 commentaires sur “T comme toponyme

Ajouter un commentaire

    1. Merci beaucoup Chantal. Je ne sais pas si cet article sera le plus lu mais c’est celui que j’ai préféré écrire. La richesse des toponymes deux-sévriens y est pour beaucoup !

      J'aime

  1. Merci une nouvelle fois, pour les thèmes choisis, le style … On voyage, on voyage dans l’espace et le temps. ..
    En Gâtine, bien que le sol ne soit pas riche, dès qu’on creusait un peu, on avait de l’eau. Les fermes sont donc très dispersées et très nombreuses.
    Et le patois ajoutait une saveur toute particulière à leur nom…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Nids de MOINEAU

Site généalogique consacré aux MOINEAU de Mauzé-Thouarsais et d'ailleurs.

L'arbre de nos ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

genealogiepratique.fr

Pratiquez la généalogie en toute simplicité

La généalogie par GénéaBlog86 !

Généalogie deux-sévrienne

La Pissarderie

Généalogie deux-sévrienne

La Drôlesse

Généalogie en Poitou et Anjou

GeneaTech

Généalogie deux-sévrienne

GÉNÉA79

Le blog du Cercle généalogique des Deux-Sèvres

Nelly, ancêtre du Poitou

Blog généalogique Poitou, Dordogne et Pas-de-Calais

Chemin de Papier

Généalogie deux-sévrienne

La Gazette des Ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

De Moi à la Généalogie

Généalogie deux-sévrienne

Lulu Sorcière Archive

Généalogie deux-sévrienne

Gallica

Généalogie deux-sévrienne

Feuilles d'ardoise

Notes généalogiques d'Anjou et d'ailleurs

%d blogueurs aiment cette page :