W comme Waterloo

dicos_a_0 - Copie

Bataille_de_Waterloo___[estampe]__btv1b550020312
Image Pellerin. Source Gallica

Comment s’extasier au nom de la généalogie (ou de la chanson) sur Waterloo ?
Et pourquoi pas sur Verdun pendant qu’on y est ? Ces batailles furent des massacres qui fauchèrent la vie de tant de jeunes hommes et pas seulement de France !

Sans les magnifier, je dois cependant m’y intéresser.
D’abord, car beaucoup de ceux qui sont morts sur ces champs de bataille étaient jeunes et n’ont pas eu le temps de fonder une famille, d’avoir des enfants, une descendance. Ce sont les frères ou les cousins de mes ancêtres. Si je n’en parle pas, qui le fera ?
Ensuite, parce que la plupart de mes ancêtres ne voyageaient pas beaucoup. Ceux qui ont eu la chance de survivre pouvaient dire de retour au village qu’ils avaient vu du pays, ce qui en a consolé peut-être. Grâce à eux, moi, généalogiste amateur, je peux ainsi découvrir les lieux de leurs combats. Ils me font réviser mon histoire : les grandes campagnes de Napoléon, la conquête coloniale (l’Algérie notamment), la guerre de 1870, la Commune de Paris, les guerres du XXe siècle… Ils me font bourlinguer hors de mes Deux-Sèvres d’où je bouge si peu en terme de généalogie et ils m’emmènent vers d’autres régions de France et vers d’autres pays.

J’ai commencé à relater ce que fut le sort de mes ancêtres face au service militaire (sous Napoléon Ier et sous la Restauration) et ce travail n’est pas fini (je compte aller jusqu’en 1918). En attendant que ce soit réalisé, je vous montre dans la carte ci-dessous tous ces endroits que l’armée m’a fait visiter (généalogiquement) depuis le Premier Empire jusqu’à la Vème République. Des ancêtres et parents y sont allés pour faire leur service militaire ou la guerre. Vous n’y trouverez pas Waterloo mais les batailles napoléoniennes sont évoquées.

En cliquant sur les symboles, vous découvrirez que c‘est moi qui me suis le plus éloigné de mon département pour cause de service militaire et que, fort heureusement pour moi, ce n’était pas pour combattre.

Légende
Jaune Ier Empire
Rouge 1815-1871
Vert 1872-1913
Bleu guerre 14-18
Bleu foncé depuis 1918

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

3 commentaires sur “W comme Waterloo

Ajouter un commentaire

  1. Bonne idée que cette carte ! Je la copierai à l’occasion en plus simple
    Sur Gallica j’ai déniché des éléments sur les conscrits en Savoie sous Bonaparte
    très instructif, petite base pour un billet …

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Nids de MOINEAU

Site généalogique consacré aux MOINEAU de Mauzé-Thouarsais et d'ailleurs.

L'arbre de nos ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

genealogiepratique.fr

Pratiquez la généalogie en toute simplicité

La Pissarderie

Généalogie deux-sévrienne

La Drôlesse

Généalogie en Poitou et Anjou

GeneaTech

Généalogie deux-sévrienne

GÉNÉA79

Le blog du Cercle généalogique des Deux-Sèvres

Nelly, ancêtre du Poitou

Blog généalogique Poitou, Dordogne et Pas-de-Calais

Parentajhe à moé

Ma généalogie en Poitou

Chemin de Papier

Généalogie deux-sévrienne

La Gazette des Ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

De Moi à la Généalogie ...

Généalogie deux-sévrienne

Lulu Sorcière Archive

Généalogie deux-sévrienne

Gallica

Généalogie deux-sévrienne

Feuilles d'ardoise

Notes généalogiques d'Anjou et d'ailleurs

%d blogueurs aiment cette page :