Mots-clés

J’ai beaucoup de mal à choisir mon plus grand bonheur généalogique, comme le propose Sophie Boudarel pour son  Généathème de décembre. Je vais donc donner le dernier. C’est un tout petit bonheur de 3 ou 4 mots, mais j’en suis encore sous le charme.

alcide couverture.pngIl y a quelques jours, ma mère a retrouvé dans les papiers de famille quelques écrits qui appartenaient à mon grand-oncle Alcide. Je vous en reparlerai sans doute un jour car, parmi ceux-ci, il y a un carnet où il raconte le début de sa captivité en Allemagne durant la 1ère guerre mondiale. Mais, il y avait aussi un cahier d’écolier qui lui servait à tenir ses comptes (il était voyageur de commerce) et à noter les événements importants de ses journées. Ce cahier démarre en janvier 1956 et s’arrête en avril 59. Voici la page des 21 premiers jours du glacial mois de janvier 1957 pour vous donner une idée.

alcide janviierles_infideles

Bon ! Si j’ai choisi cette page, ce n’est pas tout à fait un hasard ! Alcide écrit qu’il est malade le jour de l’an. Il est guéri le 6 car il va voir au cinéma le film les Infidèles (celui de 1953 avec Gina Lollobrigida). Il s’achète un pyjama le 10 et il va chez le coiffeur le 12. Le dimanche 13 janvier, Alcide note une nouvelle très importante mais il n’en a pas conscience et il ne lui donne sans doute pas toute la place qu’elle mérite : « Naissance chez Jean D. » !

Jean D. c’est le neveu d’Alcide, mais c’est surtout mon père. Et la naissance chez Jean D. le 13 janvier 1957, il s’agit de la mienne ! Peut-être parce que je suis le 4ème dans la fratrie, Alcide ne développe pas vraiment l’événement, il ne donne ni mon sexe, ni mon prénom, on ne peut connaître que l’initiale de mon nom. Mais, qu’importe et même tant mieux, je suis tout à ma joie de cette découverte qui aurait été mystérieuse pour d’autres que moi. Je ne fais plus seulement ma généalogie, je suis  vraiment dans ma généalogie. Certes, je sais que c’est un petit peu le principe. Je crois cependant qu’avec cette toute petite ligne d’écriture de mon grand-oncle Alcide annonçant ma naissance, c’est devenu pour moi encore plus tangible !

Publicités