H comme : Huguenot

bandeauMa généalogie compte de nombreux protestants, il n’est donc pas étonnant que j’en retrouve parmi mes meuniers.
En 1684, et sans doute avant, Isaac Rouvreau mon sosa 1346 est meunier à Augé, au moulin de Marcusson, du nom de la petite rivière qui le traverse. De son mariage avec Suzanne Guérin sont nées au moins 2 filles : Madeleine et Jeanne. J’ai peu d’informations sur ce couple car les registres protestants les concernant semblent avoir disparu. C’est grâce au contrat de mariage de leur fille Madeleine que j’en sais un peu plus. Madeleine épouse en 1684 un meunier, Daniel Guéry installé au moulin de Rhé à Saint Gelais, une paroisse voisine.
Entre 1684 et 1689, Suzanne Guérin meurt et, le 30 août 1689, Isaac se remarie, il épouse Marie Jammoneau. C’est le premier acte catholique que je trouve pour cette famille, cependant Marie appartient à une ancienne famille protestante. La conversion doit être récente, la première dragonnade en Poitou a eu lieu en 1681.
Si Marie comme sa famille s’est convertie, son frère Michel a eu maille à partir avec l’Église et le terrible curé d’Augé de l’époque ! Il a émigré au Canada où il est connu sous le nom de Michel Jammoneau dit « La Liberté ». De ce personnage réel et de son histoire, Michelle Clément-Mainard, une auteure régionale, a tiré 2 romans : La Grande Rivière et La Rose du fleuve, tous les 2 publiés chez Fayard en 1993 et 1997 (et en livre de poche).

la_grande_rivierela_rose_du_fleuve
Moi qui en rêvais, j’ai enfin trouvé un ancêtre (par alliance) qui me relie au Canada : « La Liberté », le beau-frère de mon meunier huguenot Isaac Rouvreau est un des pionnier du Canada et en plus je peux lire son histoire !

Publicités

3 commentaires sur “H comme : Huguenot

Ajouter un commentaire

  1. pfffff ! la chance enfin aussi le travail ! c est génial pour vous, vous savez maitriser la généalogie, et approfondir dans la vie de vos ancêtres, et c’est ce que je tanne à exécuter , comme j’aimerai bien y arriver aussi ! idem j’ai des meuniers, et j’ai retrouvé sur internet une photo, sinon idem j’ai des huguenots, mais alors je n’en ai pas la certitude, et je les retrouve pas , je me fie aux prénoms également, comme un ancêtre qui se nomme abraham, je me dis que cela semble etre protestants,

    autre chose, j’ai des maitres passementiers de pere en fils mais cela finit mal raison économie , bref, mais moi j’aimerai en savoir plus sur leur « entreprises » savoir exactement qu’ils y étaient, il y en a un qui fut trésorier de la paroisse, donc je pense que son entreprise était prospère , donc voilà , c est pour cela en lisant votre blog, cela m’épatate ! lol mais en plus me booste, mais en moins me décourage car j’y arrive po !

    bon vite je retourne à ma cuisine, car j’ai un soufflet qui est en surveillance de grande importance, ! commande de mes enfants, sinon gare ! (sourire)

    belle journée à vous ,

    Aimé par 1 personne

  2. Merci Julie ! Il me semble que faire de la généalogie c’est un jeu de patience : il faut prendre le temps de chercher, de trouver parfois, mais souvent de ne pas trouver, ou trouver autre chose. Une généalogie se construit au fil du temps, au début on tâtonne, on se trompe souvent, puis on progresse, on découvre de nouvelles sources et on se trompe un peu moins souvent (enfin j’espère) Ah oui j’oubliais, toujours vérifier et prouver ce qu’on avance 🙂

    J'aime

    1. oui , je suis d’accord avec vous en ce qui concerne les preuves toujours a apporter, je l’ai appris d’un Monsieur que j’apprécie énormément et qui m’a donné ce précieux conseil.

      J’ai d’ailleurs pû constater, que dans les arbres gratuits en ligne, les gens recopient les dates, sans vérifier, et tout le monde va dans la même erreur. du coup je vérifie toujours les actes en allant chercher dans les archives pour être certaine que cela est vrai.

      mon arbre n’est pas fini , j’ai encore des trouées ! mais maintenant je suis dans un stade, ou il vrai que je deviens impatiente, du fait que j’ai envie de fignoler mon arbre, par le savoir plus sur la vie de mes ancêtres et plus m’en contenir aux dates , naissances mariage décès, j’ai envie de les faire vivre,

      l’arbre généalogique c’est un peu comme un tableau que l’on commence, on fait le fond, puis petit à petit les couleurs, et la fin , le plus agréable, les détails !

      bah moi, j’en suis là , bon mon arbre malgré tout est pas tout fini niveau date, mais j’ai envie de fignoler certains endroits

      oui il doit me manquer de la patience en fait dans le sens , ou je suis super interessée, et curieuse, faut que je ralentisse alors cette energie au risque de faire des bêtises,

      bon, au fait, le soufflet est parfait ! aujourdh’ui nous devions manger de bonne heure, raison reprise boulot tôt
      mission accomplie, deuxième opération : la vaisselle ! (grrrrr)

      ensuite je retourne bosser sur mon arbre,

      Julie

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

L'arbre de nos ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

genealogiepratique.fr

Pratiquez la généalogie en toute simplicité

La Pissarderie

Généalogie deux-sévrienne

Chroniques d'antan et d'ailleurs

Voyages sur les traces des ancêtres de mes enfants

La Drôlesse

Généalogie en Poitou et Anjou

GeneaTech

Généalogie deux-sévrienne

GÉNÉA79

Le blog du Cercle généalogique des Deux-Sèvres

Nelly, ancêtre du Poitou

Blog généalogique Poitou, Dordogne et Pas-de-Calais

Parentajhe à moé

Ma généalogie en Poitou

Chemin de Papier

Généalogie deux-sévrienne

La Gazette des Ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

De Moi à la Généalogie ...

Généalogie deux-sévrienne

Lulu Sorcière Archive

Généalogie deux-sévrienne

Gallica

Généalogie deux-sévrienne

Feuilles d'ardoise

Notes généalogiques d'Anjou et d'ailleurs

%d blogueurs aiment cette page :