L comme : Louis Favreau

bandeau

Trois de nos ancêtres meuniers portent le prénom de Louis : Louis Chaigneau pour Raymond, Louis Rimbaud et Louis Favreau pour moi. Aujourd’hui, c’est la vie de ce dernier que je souhaite retracer car il est représentatif de nombre de mes meuniers : il appartient à une dynastie moulinière, il est protestant et il ne s’éloigne pas de sa paroisse natale…

Louis Favreau appartient donc à une lignée de meuniers : son père exerce cette profession, son fils aîné le sera aussi. Ses parents, Charles Favreau et Françoise Rivet se sont mariés en 1714 à Saint-Maxire et c’est sans doute dans cette paroisse que Louis voit le jour en 1716, peut-être au moulin de Croisette où son père travaille.
saint_maxire_sevre_pres_moulin

Tous doivent être protestants. En tout cas la grand-mère de Louis, Jeanne Truaud appartient à une famille huguenote de Coulon, dans le Marais poitevin. Louis est d’abord chasseron puis meunier, toujours à St-Maxire.
FavreauLouis1745Comme son père et son grand-père, il sait signer. Les hommes de la famille ont donc reçu un minimum d’éducation, ce qui doit les aider dans le commerce de la farine. Chez mes ancêtres protestants, beaucoup savent signer et leur paraphe, souvent affirmé, montre une bonne maîtrise de l’écriture. En 1741, à l’âge de 25 ans, Louis épouse à Benet Marie Soulice, une jeune veuve de 22 ans, fille de protestants elle aussi. Les 2 familles sont apparentées et les futurs époux doivent demander une dispense du 4e degré. Au moins 4 enfants naissent de cette union : 3 garçons et 1 fille, mon ancêtre Catherine Favreau.
Malheureusement, Louis ne profite guère de sa famille puisqu’il meurt à 31 ans, l’aîné de ses enfants n’a alors que 5 ans. Son acte de décès ne mentionne pas la cause de sa mort, mais sa jeunesse n’exclut pas la possibilité d’un accident. Après son décès, son épouse Marie Soulice se remariera avec Jean Godillon, un laboureur avec qui elle aura un fils.

Cet article est un peu court, comme la vie de Louis, mais il me permet de me rendre compte qu’il reste beaucoup à chercher sur mes ancêtres protestants.

5 commentaires sur “L comme : Louis Favreau

Ajouter un commentaire

  1. comment retrouvez vous vos ancêtres protestants? comment savez vous qu’ils le sont ? moi j’ai des doutes pour certains mais je trouve pas de temple où il y aurait leur nom par ex,
    pourriez vous m’expliquer? moi je cherche dans le 76 du côté de ROUEN

    bonne journée
    Julie

    J'aime

  2. Je sais qu’il sont protestants car j’ai retrouvé leurs traces dans des registres protestants mais aussi parce que j’ai trouvé des traces d’abjuration dans les registres catholiques. Il faut chercher de ce côté là !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Nids de MOINEAU

Site généalogique consacré aux MOINEAU de Mauzé-Thouarsais et d'ailleurs.

L'arbre de nos ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

genealogiepratique.fr

Pratiquez la généalogie en toute simplicité

La généalogie avec GénéaBlog86 !

Généalogie deux-sévrienne

La Pissarderie

Généalogie deux-sévrienne

Chroniques d'antan et d'ailleurs

Voyages sur les traces des ancêtres de mes enfants

La Drôlesse

Généalogie en Poitou et Anjou

GeneaTech

Généalogie deux-sévrienne

GÉNÉA79

Le blog du Cercle généalogique des Deux-Sèvres

Nelly, ancêtre du Poitou

Blog généalogique Poitou, Dordogne et Pas-de-Calais

Chemin de Papier

Généalogie deux-sévrienne

La Gazette des Ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

De Moi à la Généalogie

Généalogie deux-sévrienne

Lulu Sorcière Archive

Généalogie deux-sévrienne

Gallica

Généalogie deux-sévrienne

Feuilles d'ardoise

Notes généalogiques d'Anjou et d'ailleurs

%d blogueurs aiment cette page :