Inouï ! C’est la saint Martin !

saints

saint-martinLe 11 novembre célèbre la saint Martin, l’évêque de Tours qui partagea son manteau avec un mendiant ! Né dans l’actuelle Hongrie, Martin est d’abord soldat. L’armée romaine l’envoie en Gaule et c’est à Amiens qu’il donne la moitié de son manteau à un pauvre. Il se convertit au christianisme, quitte l’armée et rejoint saint Hilaire à Poitiers avant de fonder avec lui le monastère de Ligugé. Il est ensuite « enlevé » par les habitants de Tours qui le choisissent comme évêque. Pourtant, il poursuivra l’évangélisation des campagnes jusqu’à sa mort, en 397. C’est un saint « régional » toujours très vénéré en Poitou. Les Deux-Sèvres ne comptent pas moins de 6 communes avec « Saint-Martin » dans leur nom.

Martin Guérin, mon sosa 2694 à la 12 génération, n’a pas vécu au IVe siècle mais au XVIIe et pourtant je connais beaucoup moins bien sa vie que celle du saint du jour ! De son union avec Marie Tascher naissent au moins 6 enfants entre 1613 et 1628. Le couple vit  dans la paroisse d’Augé, au lieu-dit Bois-Aigu, puis je le retrouve à 1 kilomètre de là, paroisse de Cherveux au village de Bessé. Martin est le père de mon ancêtre Suzanne Guérin (sosa 1347), laquelle épouse Isaac Rouvreau que j’ai évoqué l’an dernier puisque Isaac est meunier. Martin est présent lors de la rédaction du contrat de mariage de sa fille alors que son épouse Marie est déjà décédée. Nous sommes en pays protestant et, si je trouve les actes de naissance des enfants, je ne trouve aucun acte de mariage, ni pour Martin, ni pour ses descendants. J’ai glané des informations sur cette famille grâce aux contrats de mariage, pourtant la paroisse d’Augé dispose de registres paroissiaux dès 1592.
La relative pauvreté des données récoltées me laisse penser que je suis en présence d’une famille protestante. Martin Guérin a peut-être été un fervent croyant proche de la religion réformée. Comme les protestants ne pratiquent pas le culte des saints, Martin Guérin n’a sans doute jamais invoqué le saint du Poitou dans ses prières.

2 commentaires sur “Inouï ! C’est la saint Martin !

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour,
    les Tourangeaux voulaient vraiment Martin à leur côté car non seulement ils ont kidnappé Martin pour qu’il devienne leur évêque, mais quand Martin est mort à Candes, ils sont allés voler son corps pour le ramener à Tours. D’où la légende de l’été de la St-Martin : en remontant la Loire de Candes à Tours, les Tourangeaux ont vu refleurir la végétation sur le passage du convoi funèbre.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Nids de MOINEAU

Site généalogique consacré aux MOINEAU de Mauzé-Thouarsais et d'ailleurs.

L'arbre de nos ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

genealogiepratique.fr

Pratiquez la généalogie en toute simplicité

La généalogie avec GénéaBlog86 !

Généalogie deux-sévrienne

La Pissarderie

Généalogie deux-sévrienne

Chroniques d'antan et d'ailleurs

Voyages sur les traces des ancêtres de mes enfants

La Drôlesse

Généalogie en Poitou et Anjou

GeneaTech

Généalogie deux-sévrienne

GÉNÉA79

Le blog du Cercle généalogique des Deux-Sèvres

Nelly, ancêtre du Poitou

Blog généalogique Poitou, Dordogne et Pas-de-Calais

Chemin de Papier

Généalogie deux-sévrienne

La Gazette des Ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

De Moi à la Généalogie

Généalogie deux-sévrienne

Lulu Sorcière Archive

Généalogie deux-sévrienne

Gallica

Généalogie deux-sévrienne

Feuilles d'ardoise

Notes généalogiques d'Anjou et d'ailleurs

%d blogueurs aiment cette page :