Morts un vendredi 13

vendredi 13
Faut-il avoir peur ?

En ce jour de vendredi 13 et pour me distraire de soucis liés à la pandémie en cours, j’ai entrepris une recherche rapide de mes ancêtres directs décédés un vendredi 13. C’est une recherche qui ne peut amuser, j’en suis bien conscient, que les amateurs de généalogie.

J’ai 1669 aïeux dont la date de décès ou d’inhumation est identifiée.

Parmi eux, seuls 8 ancêtres ont été inhumés un vendredi 13 mais :
– 2 étaient décédés de la veille (ça ne compte pas donc),
– 5 ne sont pas renseignés sur la date du décès,
– une seule était morte du jour même.

Par acquis de conscience, je suis allé voir mes 4 ancêtres inhumés un samedi 14 :
– 3 ne sont pas renseignés plus précisément,
– une seule est dite décédée de la veille, un vendredi 13 en conséquence.

Pour résumer, j’ai 8 ancêtres qui sont peut-être morts un vendredi 13 mais c’est peut-être aussi la veille ou le lendemain. Et j’ai seulement 2 femmes dont je suis sûr qu’elles sont mortes ce jour-là :
– Renée CHAILLOU, sosa 973, décédée le vendredi 13 octobre 1702 à Treize-Vents (Vendée) et inhumée le lendemain
– Mathurine MENARD, sosa 5791, décédée et inhumée le vendredi 13 septembre 1658 à Somloire (Maine-et-Loire).

Les vendredis 13 ne semblant pas créer un regain de mortalité, j’ai entre 2 et 10 défunts ce jour là alors que je devrais en avoir d’un point de vue statistique 7,83 ce qui n’est pas facile à atteindre. Nous pouvons donc passer cette journée avec sérénité, en espérant que les suivantes ne seront pas la source pas trop d’inquiétudes. Bon courage à tous !

 

14 commentaires sur “Morts un vendredi 13

Ajouter un commentaire

  1. Très intéressant. Autre sujet intéressant faisant l’objet de rumeurs : il y aurait plus de naissance les jours de pleine lune. En testant toutes les dates de naissances de nos arbres on devrait pouvoir vérifier ou infirmer cet état. Je m’y mettrai un de ces jours et vous tiendrai au courant.

    Aimé par 1 personne

  2. Merci Raymond de ce petit « divertissement » des réalités actuelles !
    Justement ce matin je me disais qu’il y a 28 ans mon GP nous quittait un vendredi 13 dans sa 102e année ! Un service militaire de 2 ans suivis de 4 ans de guerre, un mariage, 5 enfants, une seconde guerre, puis 24 petits enfants et plein de passions…..

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Nids de MOINEAU

Site généalogique consacré aux MOINEAU de Mauzé-Thouarsais et d'ailleurs.

L'arbre de nos ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

genealogiepratique.fr

Pratiquez la généalogie en toute simplicité

La Pissarderie

Généalogie deux-sévrienne

La Drôlesse

Généalogie en Poitou et Anjou

GeneaTech

Généalogie deux-sévrienne

GÉNÉA79

Le blog du Cercle généalogique des Deux-Sèvres

Nelly, ancêtre du Poitou

Blog généalogique Poitou, Dordogne et Pas-de-Calais

Chemin de Papier

Généalogie deux-sévrienne

La Gazette des Ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

De Moi à la Généalogie

Généalogie deux-sévrienne

Lulu Sorcière Archive

Généalogie deux-sévrienne

Gallica

Généalogie deux-sévrienne

Feuilles d'ardoise

Notes généalogiques d'Anjou et d'ailleurs

%d blogueurs aiment cette page :