La pendule d’argent qui ronronne au salon…

pendule (1)
La pendule

Sur une idée de Sophie Boudarel, dans le cadre du #Généathème consacré à la transmission d’objets dans les familles.

L’un des plus anciens objets conservés dans ma famille est une jolie pendule au décor consacré à la chasse. Enfant, je voyais bien qu’elle était précieuse pour mes parents, même si elle n’est pas d’argent comme dans la chanson de Jacques Brel. Placée sur la cheminée, elle était protégée des mains d’enfants et de la poussière par une cloche en verre. J’appréciais le petit personnage avec son cor à la main, placé sur le côté droit, j’aimais la finesse des détails. À l’époque, je n’en connaissais pas l’origine. Je m’en suis inquiété il n’y a pas si longtemps et j’ai mieux compris pourquoi mon père y était si attaché.

pépé josé nathalie
Joseph et Anathalie

Cette horloge est un des cadeaux reçus pour leur mariage par ses arrière-grands-parents, Joseph Deborde et Anathalie Jourdain. Un cadeau utile, élégant dans un environnement rural et bien moins encombrant qu’une comtoise. L’objet a donc un âge vénérable, 161 ans aujourd’hui, il a été donné le 24 mai 1859 à Terves aux mariés alors âgés de 33 et de 27 ans. Où a-t-il été acheté ? Sans doute à Bressuire, la ville toute proche. Par qui ? Selon ma mère, la tradition voulait qu’autrefois, les amis du futur offrent une pendule pour son mariage ; ce serait donc les camarades du marié qui se seraient cotisés pour offrir ce cadeau. Joseph aimait sans doute chasser si j’en crois cette photo où il pose avec son épouse, le fusil à la main. J’imagine que ce présent a dû lui faire très plaisir. La dernière question que je me pose n’a pas de réponse pour l’instant. Où a-t-il été fabriqué ? J’ai peu d’indices pour le savoir. Le nom du fabricant sur le cadran est presque effacé. Si je regarde à l’arrière, il y a deux nombres emboutis ou gravés : 3661 sur le balancier et 3933 sur une pièce métallique.

Une fois offerte, la pendule a trôné plus de 30 ans dans la ferme du Bois-de-Terves, là où le couple de cultivateurs a vécu et travaillé après leur mariage. Régulièrement remontée, elle tintait une fois toutes les demi-heures et autant de fois qu’il le fallait quand elle changeait d’heure. Les 2 premiers enfants du couple morts très jeunes n’ont pas eu le plaisir de l’entendre sonner bien longtemps. N’est resté qu’un seul fils, Lucien, qui a grandi en enfant unique auprès de ses parents. Devenu adulte, il a été rejoint à partir de 1884 dans la ferme par Marie Chesseron, sa toute jeune épouse, puis par leurs 2 premiers enfants. Quand toute la famille est partie vers 1890 s’installer non loin de là, à la ferme des Touches de Terves, Joseph et Anathalie ont suivi, emmenant avec eux le cadeau de mariage. La pendule est restée très longtemps dans cette maison. Est-ce elle qui a été consultée quand il a fallu noter les heures des décès des grands-parents de la ferme, les mariés de 1859 ?

pépé josé
Le pépé José

Anathalie entend sonner pour la dernière fois le carillon le 19 janvier 1893 à 11 heures du matin à l’âge de 61 ans. Joseph, devenu en vieillissant le pépé José, continue de remonter la pendule pendant encore 14 ans. Quand, le 18 septembre 1907, Joseph s’éteint à son tour en début d’après-midi à l’âge de 82 ans, elle indique 1 heure.

Après son décès, la pendule ne s’est pas arrêtée. Elle est restée dans la ferme des Touches à veiller sur ses descendants et l’exploitation pendant trois générations. Elle aussi aurait pu à cette époque inspirer une autre chanson, celle de Claude Nougaro :

Dans une ferme du Poitou
Un coq aimait une pendule
Tous les goûts sont dans la nature…
D’ailleurs ce coq avait bon goût
Car la pendule était fort belle

Dans les années 50, la « fort belle pendule » change de maison, de commune même. Elle quitte la campagne pour le chef-lieu du département quand mon père en hérite. Papa aimait la remonter régulièrement, précautionneusement, vérifiant de loin en tard si le mécanisme et le carillon fonctionnaient toujours. C’est encore vrai aujourd’hui. Si je tourne la clé et si je donne un léger mouvement au balancier, je peux toujours entendre le même petit marteau qui fait tinter le timbre chaque heure et demi-heure, tout comme Joseph et Anathalie il y a 161 ans.

Cet article est dédié à mon beau-père qui vient de nous quitter. Comme mon père, il était le gardien du temps passé ainsi que du temps qui passe : il a veillé jusqu’au bout sur une horloge, sa comtoise dont il prenait le plus grand soin.

11 commentaires sur “La pendule d’argent qui ronronne au salon…

Ajouter un commentaire

  1. Cette pendule est magnifique et son histoire est contée, il me semble avec beaucoup d’émotions.
    Saisir et mettre à l’abri dans nos mémoires et nos cœurs les instants de bonheur, les souvenirs et l’amour de ces gardiens du temps passé.
    Mes pensées sincères et affectueuses sont avec Sylvie et toi…

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Nids de MOINEAU

Site généalogique consacré aux MOINEAU de Mauzé-Thouarsais et d'ailleurs.

L'arbre de nos ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

genealogiepratique.fr

Pratiquez la généalogie en toute simplicité

La généalogie par GénéaBlog86 !

Généalogie deux-sévrienne

La Pissarderie

Généalogie deux-sévrienne

La Drôlesse

Généalogie en Poitou et Anjou

GeneaTech

Généalogie deux-sévrienne

GÉNÉA79

Le blog du Cercle généalogique des Deux-Sèvres

Nelly, ancêtre du Poitou

Blog généalogique Poitou, Dordogne et Pas-de-Calais

Chemin de Papier

Généalogie deux-sévrienne

La Gazette des Ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

De Moi à la Généalogie

Généalogie deux-sévrienne

Lulu Sorcière Archive

Généalogie deux-sévrienne

Gallica

Généalogie deux-sévrienne

Feuilles d'ardoise

Notes généalogiques d'Anjou et d'ailleurs

%d blogueurs aiment cette page :