La fête des pères

Comme aujourd’hui c’est la fête des pères, j’ai repris ma lignée agnatique et, en partant de moi, je suis remonté de père en père jusqu’au XVIIe siècle. Je me rends compte que, sans doute inconsciemment, je leur ai consacrés de nombreux articles depuis la création du blog. Pour marquer cette journée, en attendant le coup de fil de mes deux fistons qui ne saurait tarder, j’ai fait ma petite sélection.

Je pars de moi, Raymond, (sosa 1) tout d’abord. Ma naissance en 1957 est évoquée dans Un petit bonheur.

Mon père Jean (sosa 2) a été à l’origine de La nuit du 4 août (1938) rédigé l’an dernier pour cette même occasion.

J’ai raconté la guerre 14-18 de mon grand-père Hubert (sosa 4) et sa captivité en Allemagne avec Soldat capturé à Fleury-devant-Douaumont et Soldat prisonnier à Grafenwöhr.

Mon arrière-grand-père Lucien (sosa 8) a été maire. Une anecdote familiale le concernant et remontant à 1897 s’est transmise jusqu’à moi : Félix Faure accueilli à Niort.

Une génération avant, Joseph (sosa 16) se marie le 24 mai 1859 et la pendule reçue en cadeau ce jour-là est toujours dans la famille : La pendule d’argent qui ronronne au salon…

Pierre (dit François) (sosa 32) a eu droit à un article pour son anniversaire (il est né le 1er décembre 1799), dans un calendrier de l’Avent réalisé il y a quelques années : Calendrier de l’Avent : 1.

André (sosa 64) a vu sa ferme détruite suite aux guerres de Vendée vers 1793 et il lui a fallu rebâtir : Reconstruire après la guerre.

Alexis (sosa 128) a été le témoin en 1762 du mariage particulier de Philippe Roy. J’ai brodé autour de cette histoire lors d’un Rendez-vous ancestral : Charivari !?

Je me suis arrêté à Mathurin (sosa 256) né en 1658 quand j’ai entrepris de remonter de père en père lors du challengeAZ 2017 avec L comme lignée.

Depuis, je pense avoir trouvé son père, Jacques (sosa 512), 9 générations au-dessus de moi. Il ne me reste plus qu’à évoquer sa vie. Ce ne sera pas facile car cet aïeul est mort avant 1665 et les sources deviennent rares.

5 commentaires sur “La fête des pères

Ajouter un commentaire

  1. Merci et bravo à tous les deux pour ce supplément d’âme bien utile en ce moment fait de limites ! En plus vous faites œuvre pédagogique et générez des initiatives voire des vocations très probablement.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Nids de MOINEAU

Site généalogique consacré aux MOINEAU de Mauzé-Thouarsais et d'ailleurs.

L'arbre de nos ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

genealogiepratique.fr

Pratiquez la généalogie en toute simplicité

La généalogie avec GénéaBlog86 !

Généalogie deux-sévrienne

La Pissarderie

Généalogie deux-sévrienne

La Drôlesse

Généalogie en Poitou et Anjou

GeneaTech

Généalogie deux-sévrienne

GÉNÉA79

Le blog du Cercle généalogique des Deux-Sèvres

Nelly, ancêtre du Poitou

Blog généalogique Poitou, Dordogne et Pas-de-Calais

Chemin de Papier

Généalogie deux-sévrienne

La Gazette des Ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

De Moi à la Généalogie

Généalogie deux-sévrienne

Lulu Sorcière Archive

Généalogie deux-sévrienne

Gallica

Généalogie deux-sévrienne

Feuilles d'ardoise

Notes généalogiques d'Anjou et d'ailleurs

%d blogueurs aiment cette page :