N comme ?

L’image trouvée sur le site des Archives départementales des Deux-Sèvres (et de la Vienne) doit vous faire penser à un mot commençant par la lettre N. Il peut y avoir parfois plusieurs bonnes réponses (et peut-être certaines auxquelles je n’aurais pas pensé). Vous pouvez proposer la vôtre en commentaire qui sera masqué jusqu’à 17 h environ. Celui-ci sera révélé vers 18 h. Je donnerai alors la (ou les) bonne(s) réponse(s) espérée(s) et le petit commentaire explicatif qui va bien avec (et j’attribuerai les points aux gagnants).

N comme…

Solution

Ernest Pérochon
(source : le musée de la Tour Nivelle)

Il fallait trouver Naissance. Il s’agit en l’occurence de celle de l’écrivain Ernest Pérochon. L’acte se trouve dans le registre d’état civil des naissances de la commune de Courlay à la date du 24 février 1885. Cet auteur profondément rural et humain a obtenu le prix Goncourt en 1920 pour son roman Nêne (qui commence aussi par un N) et permettait de gagner un 2e point.
Celles et ceux qui ont essayé de reconstituer sa biographie dans l’espoir d’engranger un maximum de points ont noté, entre autres, qu’il avait été à l’école de la tour Nivelle de Courlay, plus tard à l’école Normale de Parthenay, qu’il a aussi écrit des Nouvelles, qu’il est décédé à Niort (et même que Nathalie Baye jouait dans les Gardiennes, film inspiré d’un de ses livres !). Bravo, même si ça ne paie pas aujourd’hui.

En conséquence, et toujours sauf erreur de ma part :
1 Point : Annie, brevesdantan, Catherine Marquet, cecilekza, cedeca2013, cpgenea, debbydu79, Delph Valmalle, evelyneachon, fannynesida, Feuillesdardoise, Françoise, Frédéric PONTOIZEAU-BOUCHET, GERMAIN, Hay-Chaumont Patricia, Léti, Marcel Ramond, Mathilde, Mattéo MADIER, MOREAU A-Marie, Noémie7653, rue fédor, SEGRET Alain, Stefieh, Valérie et wolfram2011.
2 points : Bérangère Dubin, Caillou Ancetre, CB, FrançoiseD, LaDrôlesse, Marie, Marino Branne, Mauricette, Migault Jean-Pierre, Sébastien, SJ , Stéphane et Trehiou Danièle.

Bravo à tous et à demain pour la lettre O.

PS C’est la journée des auteurs deux-sévriens puisque sur le blog Généa79 Marguerite Morisson raconte la vie et l’œuvre de Claire Sainte-Soline

42 commentaires sur “N comme ?

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour Raymond, je propose aujourd’hui Naissance, et NMD. Il y a peut-être d’autres possibilités mais pour l’instant je ne les vois pas, en dehors de citer tous les mots commençant par N sur l’image, mais je ne suis pas sûre que ça compte 😉

    J'aime

  2. Naissance, Nene, Niort, Nivelle
    Acte de Naissance d’Ernest Perochon, décédé à Niort, a le prix Goncourt avec Nêne. Un musée lui est dédié à la Tour Nivelle.

    J'aime

  3. Naissance, Nêne et Niort sont mes trois propositions
    Il s’agit de l’acte de naissance a Courlay d’Ernest pérochon, auteur de Nêne qui lui valut le Prix Goncourt en 1920 il vit à Niort où il décède en 1942
    J’ajouterai mais le juge ne prendra pas en compte j’e suis sûre 😂 : normale comme école normale d’instituteurs à Parthenay et nouvelle religion puisqu’il était protestant
    Voilà 😋
    Bonne journée à toute et tous

    J'aime

  4. Il s’agit de l’acte de NAISSANCE d’Alfred Ernest PEROCHON, né le 24/2/1885 à 8:00 en la commune de Courlay (79). Ces parents sont Zéphirin, 31 ans, cultivateur & Célestine Amanda MORILLAUD, 19 ans. C’est son père qui le déclare assisté de Constant GULLIER, 42 ans, domestique et de Pierre LIEVRE, 59 ans, forgeron.
    A.D Deux Sèvres – Etat-Civil – Courlay – 4 E 105/6 Naissances 1183-1892 page 50/229

    J'aime

  5. N comme Naissance. Celle d’Ernest Pérochon, écrivain, prix Goncourt pour Nêne, et décédé à Niort. Auteur de romans, Nouvelles, poésies et essais.Il fut écolier puis instituteur à la Tour Nivelle.

    J'aime

  6. Acte d’état civil de naissance d’Alfred Ernest PEROCHON – AD des deux-sèvres, n°10 page 50 ;
    l’enfant est né le 24/02/1885 « le matin sur les huit heures en la commune du déclarant » ; son père est PEROCHON Zéphirin, 31 ans et est cultivateur ; sa mère MARILLAUD Célestine Amanda, 19 ans (et donc mineure !) sans profession ; il y a bien des témoins, mais ils n’ont pas signé.. peut-être ne savaient-ils pas écrire : GRELLIER Constant, domestique de 42 ans et LIEVRE Pierre, forgeron de 59 ans… Je ne suis pas sûre de l’orthographe des noms, mais il serait aisé de les vérifier dans les recensements de l’époque, par exemple

    J'aime

  7. NAISSANCE de Alfred Ernest PEROCHON le 24/02/1885 à Courlay 79
    NOTATION dans la marge pour son mariage le 08/06/1907 à Courlay aussi avec HOUMEAU Venda Malvina
    NOTAIRE car pour ce mariage fût établi un C-M chez maître FRADIN à Prahecq
    NUMÉRO pour l’ordre des actes : N 10 pour l’acte de naissance et N 6 pour le mariage (tous les 2 instituteurs)
    NÉ écrit sur l’acte de naissance
    NE pour ne pas savoir signer
    NOUS pour signé avec nous
    NOM pour au nom de la loi

    J'aime

  8. Bonjour,
    N comme Naissance,
    N comme Né(e)
    N comme acte de Naissance d’Alfred, Ernest Pérochon Né le 24 février 1885 à Courlay décédé à Niort le10 février 1942. élève à la Tour Nivelle (construite l’année même de sa Naissance). instituteur et écrivain.
    N comme NENE son roman publié en 1920 qui a reçu le prix Goncourt la même année.
    N comme Nouvelles dont il est l’auteur (Conte de la fille qui aurait voulu être un garçon, Guerre moderne, Huit gouttes d’opium : contes, pour dormir à la veillée, Sur la pointe des pieds, Conte du chevalier fol qui voulait faire le bonheur d’autrui, Le Retour à la terre).
    Bonne journée

    J'aime

  9. Bonjour Raymond !
    Cette fois-ci je prends le temps de répondre 🙂
    Donc pour cette lettre je dirais :
    – NAISSANCE : c’est l’acte de naissance de Ernest Alfred Pérochon, né à Courlay le 24/02/1885 (4 E 105/6, vue 50)
    – NÊNE, comme le titre de l’ouvrage qui lui a permit de recevoir le prix Goncourt en 1920,
    – NIORT, où il s’est installé avec son épouse pendant l’entre-deux guerre et où il décèdera le 10/02/1942.
    – NIVELLE, comme le musée école de la Tour Nivelle à Courlay consacré à l’école, aux enfants et à l’oeuvre d’Ernest Pérochon
    – NICOLAS et Nicolette au Bois charmant, un livre qu’il a écrit pour la jeunesse en 1938.
    – NUREMBERG pour le procés dans lequel son gendre était procureur adjoint. Pérochon n’a d’ailleurs jamais voulu collaborer.
    Voilà pour cette longue liste (j’essaye de rattraper mon retard de samedi ! 😅

    J'aime

  10. Il s’agit de l’acte de naissance de Alfred Ernest Pérochon plus connu sous le nom d’Ernest Pérochon prix Goncourt en 1920 avec Nêne. Il était élève de l’école publique de la Tour-Nivelle, il fut Normalien à l’Ecole Normale de Parthenay de 1900 à 1903 avant d’être instituteur adjoint Courlay.

    J'aime

  11. N comme Acte de Naissance, celle d’Ernest Perochon le 24/02/1885 à Courlay.
    N comme Normalien, Ernest Perochon ayant suivi les cours de l’école normale de Parthenay pour être instituteur.
    N comme Niort où il a vécu et où il est décédé le 10 février 1942 à 57 ans.
    N comme Nêne, le roman qui lui a valu le prix Goncourt 1920.
    N comme Nicolas et Nicolette au Bois Charmant, un livre destiné aux enfants qu’il a publié en 1938.

    J'aime

  12. N comme Naissance (registre Courlay N1883-1892 p50/229). Décret du 20 sept 1792 qui transfère la tenue des registres des curés aux maires pour tenir l’état-civil.

    J'aime

  13. Je dirais Naissance d’Ernest Perochon auteur de Nêne prix Goncourt en 1920, scolarisé à l’école sise au hameau de la Tour Nivelle et qui étudia à l’Ecole Normale. Niort pour la résidence de la famille.

    J'aime

  14. Naissance le 24 février 1885 de Alfred Ernest Pérochon, et mort le 10 février 1942 à Niort, connu sous le nom d’Ernest Pérochon, prix Goncourt 1920 pour son roman Nêne. Il fréquente dans son enfance l’école publique de La Tour-Nivelle, actuellement musée-école. Il a été élève à l’Ecole Normale de Parthenay. En 2017, est adapté à l’écran un de ses romans, Les Gardiennes, avec Nathalie Baye.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Nids de MOINEAU

Site généalogique consacré aux MOINEAU de Mauzé-Thouarsais et d'ailleurs.

L'arbre de nos ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

genealogiepratique.fr

Pratiquez la généalogie en toute simplicité

La généalogie avec GénéaBlog86 !

Généalogie deux-sévrienne

La Pissarderie

Généalogie deux-sévrienne

La Drôlesse

Généalogie en Poitou et Anjou

GeneaTech

Généalogie deux-sévrienne

GÉNÉA79

Le blog du Cercle généalogique des Deux-Sèvres

Nelly, ancêtre du Poitou

Blog généalogique Poitou, Dordogne et Pas-de-Calais

Chemin de Papier

Généalogie deux-sévrienne

La Gazette des Ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

De Moi à la Généalogie

Généalogie deux-sévrienne

Lulu Sorcière Archive

Généalogie deux-sévrienne

Gallica

Généalogie deux-sévrienne

Feuilles d'ardoise

Notes généalogiques d'Anjou et d'ailleurs

%d blogueurs aiment cette page :