V comme ?

L’image trouvée sur le site des Archives départementales des Deux-Sèvres (et de la Vienne) doit vous faire penser à un mot commençant par la lettre V. Il peut y avoir parfois plusieurs bonnes réponses (et peut-être certaines auxquelles je n’aurais pas pensé). Vous pouvez proposer la vôtre en commentaire qui sera masqué jusqu’à 17 h environ. Celui-ci sera révélé vers 18 h. Je donnerai alors la (ou les) bonne(s) réponse(s) espérée(s) et le petit commentaire explicatif qui va bien avec (et j’attribuerai les points aux gagnants).

V comme…

Solution

Il fallait trouver Vendée (guerre de). Cet acte de décès est celui du comte d’Autichamp, un des rares chef de l’insurrection de Vendée à avoir survécu aux combats et même devenir Vieux (ou Vétéran) et Veuf de Marie Elisabeth Charlotte Henriette de Vassé. Il meurt à Lhoumois (à la Roche-Fatton et non la Roche-Vatton, désolé) le 6 octobre 1859 âgé de 89 ans.

Je résume pour gagner 4 points maximum, il fallait proposer : Vendée, Veuf, Vassé et Vieux (ou Vétéran).
Les autres propositions parfois intéressantes et toujours sympathiques (Vain, Vaincu, Vais, Valence, Valladolid, Valmy, Valoir, Vantard, Varades, Vendéen, Vendéenne, Vendémiaire, Ventôse, Verneuil, Vicaire, Vicomte, Victoire, Victorieux, Vidime, Vidimus, Vie, Viennois, VII, Villemet, Villemorge, Vingt, Virée, Vit, Vivant, Vivier, Voilà, Votée, Vue…) ne rapportent rien mais elles sont une bonne base pour faire un jour mon dictionnaire (Le Raymond de la langue française).

En attendant, je distribue :
1 point : Audebert, Caillou Ancetre, Catherine Marquet, cecilekza, cedeca2013, cpgenea, MOREAU A-Marie.
2 points : Bérangère Dubin, debbydu79, GERMAIN, Hay-Chaumont Patricia, Marie Jolly, Marino Branne, Renaud BG, rue fédor, SEGRET Alain, Stefieh, Trehiou Danièle.
3 points : brazier, evelyneachon, FrançoiseD, Léti, Marie, Mauricette, Migault Jean-Claude, Sébastien, SJ.
4 points : Annie, brevesdantan, Marcel Ramond, Monique B, Stéphane.

à demain pour le W !

37 commentaires sur “V comme ?

Ajouter un commentaire

  1. Allons avec Veuf (c’est la situation du défunt) et puis vantards pour les mentions en marge parce que les témoins ont des noms, titres et décorations à n’en plus finir 😉
    Je ne sais pas s’il y a un terme pour les renvois ou le symbole des renvois mais je serai ravie de l’apprendre.

    J'aime

  2. Ce vétéran de la guerre de Vendée était-il à Valmy, grande victoire de la république, avec l’armée des Emigrés ? A-t-il visité Valence et Valladolid pendant son exil ? Savait-il si René de Vassé, l’aïeul de sa femme, avait payé tous leurs gages à mes ancêtres Jacques Panais et Louise Lange ?

    J'aime

  3. angeVin – Veuf – VASSÉ – Vendéen
    L’Houmois – Décès – (1836-1872) vue 92/149
    de Charles, Marie, Auguste, Joseph de BEAUMONT, comte d’Autichamp, Lieutenant Général en retraite
    Tiens ! un angeVin de naissance.
    Veuf de Dame Marie Élisabeth Charlotte Henriette Julie de VASSÉ, comtesse d’Autichamp (Dame de la Rochefaton)
    On ne nous dit pas qu’il fut un soldat Vendéen, pourtant, iL est déjà auprès du roi à la prise des Tuileries, puis de son cousin Beauchamps (celui qui mourant, demanda la grâce des républicains prisonniers) Quand il est fait prisonnier, il est sauvé par son cousin St Gervais officier républicain qui le transforma en hussard de la république (un an quand même). Il retrouva l’armée de Stofflet en 1795, devint chef de l’Armée d’Anjou, participa à la tentative de la duchesse du Berry, émigra, puis revint en France, il fut arrêté, jugé, gracié.
    Ses deux fils furent aussi dans l’armée, tous les deux semblent attachés à la royauté et l’église (ordre de Malte, gde croix de l’ordre royal et militaire de St Louis, gde croix de l’ordre royal et militaire de St Ferdinand d’Espagne.
    On en oublierait presque la signature du Maire (sans V)

    J'aime

  4. Charles Marie Auguste Joseph de Beaumont comte d’Antichamp est un officier royaliste de la guerre de Vendée. En 1793, entre autres, il s’empare du passage de la Loire à Varades et permet aux Vendéens de franchir la Loire et de prendre Ancenis. Il participera également à la deuxième insurrection vendéenne pendant les Cent-Jours. A son décès, il est Veuf de Marie Élisabeth Charlotte Henriette Julie de Vassé.

    J'aime

  5. Alors, ce comte d’Autichamp était « de son Vivant Veuf » de Dame Marie […] de Vassé. Il avait quatre-Vingt-neuf ans. Il était un des rares survivants de la guerre de Vendée. Les Autichamp appartenaient à la maison de Beaumont qui compte une branche de Verneuil d’Auty. L’acte se trouve à la Vue 92/149 du registre des décès 1836-1872 de Lhoumois (79).

    J'aime

  6. Charles, Marie, Auguste, Joseph, un des chefs de l’Insurrection
    Vendéenne, lequel permit aux
    Vendéens de quitter la
    Vendée inhospitalière et de franchir la Loire à
    Varades. Sur son acte de décès on le dit
    Veuf. De plus, quatre renvois en marge sont approuvés pour
    « Valoir ».

    J'aime

  7. Bonjour,
    Ce personnage est veuf de Marie Elisabeth de Vasse. C’est donc une histoire de veuvage d’un homme victorieux, puisque Grande Croix de l’Ordre de Saint-Louis, Légion d’honneur etc…

    J'aime

  8. U comme ultime (Registre des décès de Lhoumois, 4 E 155/10, vue 92)

    Charles-Marie-Auguste-Joseph de Beaumont, comte d’Autichamp, né le 8 août 1770 à Angers, décédé le 6 octobre 1859 au château de Rochefaton.
    Pair de France, nommé à la Chambre des pairs par Louis XVIII le 17 août 1815. Refuse de prêter serment à Louis-Philippe, en conséquence il ne fait plus partie de la Chambre des pairs (loi du 31 août 1830).
    (source : http://www.senat.fr/pair-de-france/autichamp_charles_marie_auguste_joseph_de_beaumontpf0159.html)

    J'aime

  9. Bonjour,
    « V » comme veuf,
    « V » comme Vendée pour guerre de Vendée, le comte d’Autichamp est l’un des rares survivant de la guerre de Vendée,
    « V » comme Vendéens et vaincu, pendant les 100 jours,le comte d’Autichamp lève une petite armée de vendéens, il prend Cholet sans combattre mais il est vaincu à Rocheservière les 19 et 20 juin 1815.

    J'aime

  10. Général en chef des armées Vendéennes marié à Marie Elisabeth Charlotte de Vassé
    Faits d’armes : Varade, Saint-Florent le Vieil, Virée de Galerne

    J'aime

  11. V comme Vendée. CM de Beaumont fut l’un des chefs de l’insurrection vendéenne en 1792-1793 et l’un des rares survivants de la guerre de Vendée. Sa femme M.E.C.H. Julie de Vassé (encore un V)

    J'aime

  12. Valoir
    Veuf (2 fois…)
    Vivant
    Vieux, il est agé de quatre VINGT neuf ans
    de Vassé
    Charles Marie de Beaumont d’Autichamps, général en chef de l’Armée d’Anjou et du Haut Poitou, est décédé le 6 octobre 1859 à Lhoumois et enterré dans la chapelle du chateau de la Rochefaton. Une plaque a été déposée en 2011 par le souvenir VENDEEN.

    J'aime

  13. V comme Veuf, DE VASSE, Vingt (quatre-Vingt-neuf ans), VII (Ferdinand VII),   XVI (Louis XVI), Vendée, Vendéen, Vendéennes (Général Vendéen, Armées Vendéennes), Vieux (Guigues Le Vieux d’Albon), Valence (Guigues 1er est le neveu de l’évêque de Valence), Viennois (l’inféodation du Viennois)

    Acte de Décès de Charles Marie Auguste Joseph de BEAUMONT d’AUTICHAMP, comte d’Autichamp, lieutenant général en retraite, 
    Veuf de Marie Elisabeth Charlotte Henriette de VASSE, comtesse d’Autichamp [Dame de la Rochefaton]
    Agé de quatre-Vingt-neuf ans

    Notes en marges  :
    Grand-Croix de l’ordre Royal et Militaire de Saint-Louis, Commandeur de la légion d’honneur, Grand-Croix de l’ordre Royal et Militaire de Saint-Ferdinand d’Espagne  (en fait Ferdinand VII d’Espagne)

    Recherches sur internet :
    Charles Marie Auguste Joseph, comte d’Autichamp, lieutenant général, pair de France, grand-croix de Saint-Louis et de Saint-Ferdinand d’Espagne, commandeur de la Légion d’honneur, naguère chef du nom et des armes de la maison de Beaumont, capitaine adjudant-major dans la garde du roi Louis XVI à la journée du 10 août, devint un général vendéen et qui, à la mort de Stofflet, commanda en chef les débris de l’armée d’Anjou. En 1815, on le retrouva à la tête du mouvement royaliste de l’Ouest, et, en 1832, fidèle à l’appel de madame la duchesse de Berry. Poursuivi et condamné à mort par contumace, il passa quelques années dans l’exil, et, s’étant constitué prisonnier, il fut acquitté par le jury d’Orléans ; il vivait depuis cette époque dans la retraite où la mort l’a frappé le 6 octobre 1859.
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Charles_Marie_de_Beaumont_d'Autichamp

    Trouvé sur Geneanet :
    Il descend De Guigues Le Vieux d’ALBON, comte d’Albon, né en 1000, décédé et inhumé le 22 avril 1075 en l’abbaye de Cluny : 
    Guigues Ier est le neveu de l’évêque de Valence, père d’un évêque de Grenoble. Ses liens de parenté expliquent pourquoi il fut en 1029 l’un des deux bénéficiaires de l’inféodation du Viennois qui fut l’acte de naissance du Dauphiné.
    Fut le premier qui posséda quelques terres aux environs de Grenoble vers 1040. Il donna ce qu’il possédait dans la vallée de Sézane aux chanoines d’Oulx en Dauphiné en l’an 1053.
    Il fut revêtu de l’habit religieux à Cluny par Saint-Hugues en l’an 1075 & y fut enterré suivant la Chronique de l’Ordre de Cluny & la Vie de Saint-Hugues, abbé de Cluny, écrite par Hildebert, évêque du Mans.
    https://gw.geneanet.org/blonjacky?lang=fr&iz=7952&m=P&v=guigues+le+vieux

    J'aime

  14. Voilà du beau linge, le comte fut Veuf de la Dame de Vassé et père du Vicomte d’Autichamp. Il a pris part à la guerre de Vendée, à laquelle il survécut (fait exceptionnel).

    J'aime

  15. Bonjour,

    A partir de l’acte de décès de Charles Marie Auguste de Beaumont Autichamp trouvé aux archives 79 état-civil de Lhoumois et d’une carte postale (Autichamp (Charles-Marie de Beaumont, comte d’). Chef vendéen, né au château d’Angers, le 8 août 1770. Au service à douze ans, était capitaine de dragons..].)
    je propose :

    V comme Vendéen (Chef Vendéen)
    V comme de Vassé le nom de son épouse (famille de Vassé propriétaire du Château la Roche-Faton où est décédé Autichamp)
    V comme Vendée pour guerres de Vendée
    V comme Vendéenne pour insurrection Vendéenne
    V comme Varades pour le passage de la Loire le 16 octobre 1793
    V comme Valoir sur l’acte de décès (…approuvé quatre renvois en marge pour valoir…)

    Charles Marie Auguste Joseph de Beaumont, comte d’Autichamp, est né à Angers le 8 août 1770, et mort au château de la Roche Faton en Lhoumois, le 6 octobre 1859.
    Capitaine au régiment de Condé dragons en 1789, le comte d’Autichamp émigre puis revient en France et se fait admettre dans la Garde constitutionnelle du Roi.
    Réfugié en Anjou chez son cousin et beau-frère, Charles Melchior Artus de Bonchamps, il devient un des chefs de l’insurrection vendéenne, participe au siège de Nantes en juin 1793, remporte la bataille de Chantonnay le 5 septembre, repousse Louis Marie Turreau aux Ponts-de-Cé le 12 septembre.
    Autichamp se joignit à Cathelineau, au moment où ce dernier surprenait la ville de Beaupréau, en mars 1793.
    Après les défaites de Cholet et de Beaupréau, il s’empare du passage de la Loire à Varades et permet aux Vendéens de franchir la Loire et de prendre Ancenis. Après la mort du marquis de Bonchamps, il commande une des colonnes qui tentent en vain de prendre Granville. Capturé à la bataille du Mans, il parvient à s’enfuir grâce à l’aide de hussards de la division républicaine de Tilly qui lui donnent un uniforme de hussard. Libéré après la pacification de Saint-Florent, il reprend les armes avec Nicolas Stofflet. À la mort de ce dernier, fusillé, il devient le chef (commandement partagé avec le général Henri Forestier) des débris de l’armée royaliste de l’Anjou et du haut Poitou et, conscient de la faiblesse et de la désorganisation de ses troupes, négocie avec Lazare Hoche en mai 1796, contre l’avis d’une partie de son armée. La paix revenue, il vit quelque temps à Paris puis doit se cacher, car tombant sous le coup de la loi des otages. Quoique favorable à la paix lors des discussions de La Jonchère, il reprend la guerre en 1799 après s’y être pourtant opposé (on soupçonna même ses partisans d’avoir assassiné un officier vendéen partisan de la guerre), échoue devant Cholet et est battu aux Aubiers.
    Le comte d’Autichamp fait sa soumission le 18 janvier 1800 et vit dans la retraite jusqu’à la chute de l’Empire.
    Durant les Cent-Jours, les Vendéens se soulèvent pendant la Terreur blanche. Le comte d’Autichamp lève alors une petite armée de Vendéens. Il prend Cholet sans combattre, mais est vaincu à Rocheservière, les 19 et 20 juin 1815.
    Fait pair de France et inspecteur général de l’infanterie par Louis XVIII, il prend sa retraite à l’avènement de Louis-Philippe Ier et favorise l’aventure de Caroline des Deux-Siciles, duchesse de Berry en 1832, ce qui l’oblige à s’exiler durant sept ans.
    D’une grande élégance, courageux , le comte d’Autichamp est l’un des rares survivants de la guerre de Vendée.

    Sa femme Marie Élisabeth Charlotte Henriette Julie de Vassé, lui donna un fils né en 1797, Marie Pierre Charles, vicomte d’Autichamp.

    Un peu long, mais difficile de résumer la longue carrière de ce chef Vendéen.

    Bonne journée

    J'aime

  16. Charles Marie Auguste Joseph de Beaumont comte d’Autichamp … était Veuf de son Vivant au moment de son décès. En effet, son épouse Marie Elizabeth Charlotte Henriette Julie de Vassé, comtesse d’Autichamp le 30 septembre 1848.
    Charles était lieutenant général des armées du roi et a fait la guerre de Vendée.
    Comme il est à la retraire on peut dire que c’est un Vétéran.

    J'aime

  17. Bonjour Raymond !
    Voici aujourd’hui l’acte de décès de Charles Marie de Beaumont comte d’Autichamp que l’on retrouver sous la cote 4 E 455/10, vue 92.
    Pour les mots commençant par V, je dirais donc :
    – VEUF, car il est dit veuf dans l’acte de décès
    – VENDEE, car il a conduit la guerre de Vendée pendant la révolution française,
    – VARADES, comme ce point stratégique qu’il a réussi à s’emparer sur la Loire le 12 septembre 1793.
    – VETERAN : En tant qu’ancien combattant, il était donc Vétéran
    – VICOMTE d’Autichamp : c’est le titre de son fils Marie Pierre Charles (on voit mal car c’est dans la pliure). On retrouve l’information sur ce site : http://lesitebeaumont.free.fr/beaumont/index.html.
    Je crois que c’est tout pour aujourd’hui !
    Bon après-midi !

    J'aime

  18. VICAIRE pour son parrain Charles Antoine De Beaumont D’Autichamp lors de son baptême, vicaire général du diocèse de Toulouse
    VIVIER pour DE VIVIER Marie sa marraine à son baptême
    VASSE pour DE VASSE Marie Elisabeth Charlotte Henriette Julie son épouse
    VICOMTE pour le titre de son fils Marie Charles Anatole, vicomte D’Autichamp né en 1819
    VEUF sur l’acte de son décès de Marie Elisabeth Charlotte Henriette Julie DE VASSE
    VALOIR écrit sur l’acte de décès : 4 renvois en marge pour VALOIR et 2 mots biffés
    VICTOIRE comme à Chollet sans combattre ou à Chantonnay le 05/09/1793
    VARADES où il s’empare du passage de la Loire pour prendre Ancenis
    VAIN car en VAIN, il tente de prendre Granville le 14/10/1793
    VIRÉE de Galerne pour l’ensemble des guerres de VENDÉE (tirant son nom d’un vent d’ouest : le galerne)
    VENDÉE pour son lieu de décès et un des rares chefs survivants
    VENDÉENNE pour l’insurrection Vendéenne et le chef de l’armée de l’Anjou et du Haut Poitou
    VIE car il vit un moment à Paris caché vers 1797
    VAINCU notamment aux Aubiers, à Rocheservieres les 19 et 20/05/1815 et à Beaupreau
    VOTÉE pour la loi votée dite loi des otages en 1799
    VIT aussi en retraite en 1800 jusqu’à la chute de l’empire
    VILLEMET son faux nom d’hussard républicain car capturé à la bataille de Mans et aidé par son parents Mr De Saint Gervais
    VÉTÉRAN des guerres de l’ouest, au début émigré à Saint Dominique et aussi exilé en Allemagne pendant 5 ans
    VIDIME (VIDIMUS) pour l’attestation de la conformité des actes originaux disparus
    VENDÉMIAIRE et
    VENTOSE 2 mois pendant la révolution
    VAIS en finir là…

    J'aime

  19. Acte de décès de Charles Marie de Beaumont, Comte d’Autichamp, décédé à 89 ans le 06/10/1859 à Lhoumois au Château de La Roche Faton.
    V comme Vendée militaire, dont il a été l’un des principaux chefs et un des rares à y avoir surVécu.
    V comme Varades où il a livré bataille, prenant le passage de la Loire permettant à l’armée royaliste de s’emparer d’Ancenis.
    V comme Prégent Brillet de Villemorge qui était son chef d’Etat Major pendant les Cent Jours.
    V comme Marie Elisabeth de Vassé, son épouse.
    V comme Vicomte d’Autichamp, titre porté par son fils Marie Charles Pierre, déclarant à l’acte de décès.
    V comme Veuf, qui était son état matrimonial au moment de son décès.

    J'aime

  20. V comme Veuf -Charles Marie Auguste Joseph de Beaumont l’était quand il est décédé au chateau de la Roche- Faton commune de Lhoumois.
    Vendée -J.de Beaumont conte d’artichamp est devenu un des chefs des insurections vendéennes
    Varades.C’est à Varades qu’il s’empare du passage et permet aux vendéens de franchir la Loire

    J'aime

  21. Bonjour,
    Quelques V dans l’acte

    V comme Veuf de Mme de Vassé, comtesse d’Autichamp.

    V comme guerre de Vendée
    V comme vicomte, son fils comparant dans l’acte de décès.
    Merci Wikipédia.

    Bien cordialement,,

    jph

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Nids de MOINEAU

Site généalogique consacré aux MOINEAU de Mauzé-Thouarsais et d'ailleurs.

L'arbre de nos ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

genealogiepratique.fr

Pratiquez la généalogie en toute simplicité

La généalogie avec GénéaBlog86 !

Généalogie deux-sévrienne

La Pissarderie

Généalogie deux-sévrienne

Chroniques d'antan et d'ailleurs

Voyages sur les traces des ancêtres de mes enfants

La Drôlesse

Généalogie en Poitou et Anjou

GeneaTech

Généalogie deux-sévrienne

GÉNÉA79

Le blog du Cercle généalogique des Deux-Sèvres

Nelly, ancêtre du Poitou

Blog généalogique Poitou, Dordogne et Pas-de-Calais

Chemin de Papier

Généalogie deux-sévrienne

La Gazette des Ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

De Moi à la Généalogie

Généalogie deux-sévrienne

Lulu Sorcière Archive

Généalogie deux-sévrienne

Gallica

Généalogie deux-sévrienne

Feuilles d'ardoise

Notes généalogiques d'Anjou et d'ailleurs

%d blogueurs aiment cette page :