Z comme ?

L’image trouvée sur le site des Archives départementales des Deux-Sèvres (et de la Vienne) doit vous faire penser à des mots contenant la lettre Z. Imaginez sinon ce que dit cette jeune femme à son partenaire (avec plein de Z), je sais que certains sont très créatifs ! Il peut y avoir parfois plusieurs bonnes réponses (et peut-être certaines auxquelles je n’aurais pas pensé). Vous pouvez proposer la vôtre en commentaire qui sera masqué jusqu’à 17 h environ. Celui-ci sera révélé vers 18 h. Je donnerai alors la (ou les) bonne(s) réponse(s) espérée(s) et le petit commentaire explicatif qui va bien avec (et j’attribuerai les points aux gagnants).

Z comme…

Solution

Z

Il fallait trouver : mais quand vous m’aureZ bien biZée,
N’alleZ pas leur Z’y dire
. Il parait qu’en France, tout finit par des chansons, je ne vais donc pas déroger à la règle. Il n’y a pas moins de quatre Z rédigés dans la courte légende de cette carte postale. Le texte est extrait des paroles de la chanson À Parthenay plus connue sous le titre La belle fille de Parthenay. Cette rengaine populaire et gaillarde semble très ancienne (avérée en 1602 selon Wikipédia, à vérifier toutefois). Elle a traversé les siècles puisqu’elle était interprétée dans la 2e moitié du XXe par des artistes comme Jacques Douai, Mouloudji ou les frères Jacques. Elle a aussi traversé l’Atlantique puisqu’elle a connu le succès au Québec. Pour en lire les paroles, allez voir le commentaire de Bérangère et pour en écouter une version, c’est juste en-dessous :

Cet article sur la belle fille de Parthenay aurait pu faire une incursion dans le ChallengeAZ de Généa79 consacré aux Deux-Sévriennes. La jeune femme de la chanson est parfois bisée, bijée ou bigée. J’ai bien sûr opté pour l’écriture bizée de la carte postale, ce qui me permet de distribuer 5 points à ceux qui ont recopié la phrase et situé l’image. Je vous avais suggéré d’être imaginatifs aujourd’hui. Cela n’a pas rapporté de points mais m’a donné le plaisir de lire des textes très ZamuZants, excellents pour mes Zygomatiques. Ils sont en commentaires et vous feront rire ou sourire.
Les notes sont sans nuance aujourd’hui :
5 points : Annie, Bérangère Dubin, brazier, brevesdantan, CB, evelyneachon, FrançoiseD, Migault Jean-Claude, Marino BRANNE, MOREAU A-Marie, Renaud BG, rue fédor, Sébastien, SEGRET Alain, Stéphane.

Le ChallengeAZ 2020 se finit avec la lettre Z. Mon petit jeu a eu un succès inattendu qui m’a bien occupé tout au long du mois de novembre. J’espère qu’il vous a bien plu, qu’il aura été à la fois distrayant et instructif. Il ne me reste plus qu’à faire le total des points, remettre les lauriers au vainqueur et remercier les joueurs et lecteurs de leur fidélité. Patience ! Je me donne quelques jours pour cela mais je ne vous oublie pas ! Merci à tous et à très bientôt !

80 commentaires sur “Z comme ?

Ajouter un commentaire

  1. Mais quand vous m’aurez bien bizée. N’allez pas leur z’y dire ! À Parthenay (vieille chanson Tourangelle).
    Et un grand merci pour ce challengeAZ très réussi qui nous a fait explorer le fond iconographique des AD7986 sous toutes les coutures. Je me suis bien amusée !

    Aimé par 1 personne

  2. Zut !
    Ze te préviens Zigomar, zesse de faire ton zèbre de zoo, zigoto de zizanie, il n’y a que pour faire le zouave que tu fais du zèle, pour le reste zéro pas un zest de zénitude. Et ne fais pas non plus ton zoulou, cela ne me fait pas travailler les zygomatiques foi de Zélie; Zébulon, Zorro d’opérette.

    Aimé par 2 personnes

  3. Bonjour,

    « Mais quand vous m’aurez bien bizée
    N’allez pas leur z’y dire. »

    On trouve également « bigée » dans les paroles de « la fille de Parthenay ».

    Merci pour tous ces bons moments de recherche même si j’ai pris le train en marche.

    Bien cordialement,

    jphbrazier

    Aimé par 1 personne

  4. Restons Zen…
    Il s’agit d’une carte postale de Parthenay (vieille chanson tourangelle) – cote 40 FI 11783 :
     » Mais quand vous m’aurez biZée
    N’allez pas leur Z’dire »
    texte repris avec « bigée » dans la chanson « la fille de Parthenay ».
    le Zig Raymond, présente un Zoom de la carte.
    BiZes.

    Aimé par 1 personne

  5. « Mais quand vous m’aurez bien bizée. N’allez pas leur z’y dire » vieille chanson Tourangelle titrée « A Parthenay ».
    Source iconogaraphique cotée 40 FI 11783
    Son auteur serait un certain Jacques Douai. Etait-il zinzin pour avoir écrit ses paroles ?

    Aimé par 1 personne

    1. Jacques Douai n’en est pas l’auteur mais un des interprètes. Il n’avait pas la réputation d’un chanteur Zinzin, contrairement aux frères Jacques qui l’ont chanté aussi. Merci Renaud d’avoir joué régulièrement.

      J'aime

  6. Bonjour Raymond,
    Carte postale illustrant Parthenay intitulée : « Mais quand vous m’aureZ bien biZée. N’allez pas leur Z’y dire ». Cote 40 FI 11783

    Merci de m’avoir fait découvrir votre région où je ne suis jamais allée et des archives où le fond numérisé est vraiment incroyable.

    Aimé par 1 personne

  7. Z comme Zique ou zizique comme la mélodie de la belle fille de Parthenay où elle dit « mais quand vous m’aurez bien biZée N’allez pas leur Z’y dire » (Cote : 40 FI 11783)
    La chanson fut notamment interprétées par Les Frères Jacques, Marcel Mouloudji et Jacques Douai.

    Aimé par 1 personne

  8. Bonjour et merci pour ce petit jeu passionnant même si je ne l’ai pas pris dès le début.
    Pour aujourd’hui, sur la première carte postale d’une série de 4, à Parthenay (vieille chanson tourangelle),
    Mais quand vous m’aureZ bien biZée n’alleZ pas leur Z’y dire.
    et pour les suivantes,
    Ben c’est qu’ ca ly faisait plaisir voyeZ vous.
    Quand à ma mère elle le sait bien mais elle ne fait qu’ en rire voyeZ vous.
    J’aime lon la londérinette, j’aime lon la londérina.
    Je rajouterai par rapport à la première carte ce qu’aurai pu dire la demoiselle à son prétendant :
    Même si vous ne me biZeZ pas, il n’y aura point de ZiZanie entre nous.
    A bientôt et merci encore pour ce petit jeu très culturel.

    Aimé par 1 personne

  9. Bonjour Raymond, c’est avec émotion que je réponds pour la dernière fois à l’énigme du jour !

    Que pourrait dire cette femme à ce monsieur ?

    « et ZUT ! Espèce de ZOUAVE ! sacré ZOZIO !! » Et arrête de me couper la parole, de toute façon avec ta moustache ridicule tu n’arrête pas de ZOZOTER ! Et puis alors, avec ton accoutrement tu ressemble à ZORBA le grec ! et arrête de ZYEUTER mon décolleté ! »

    Bon, plus sérieusement, cette image est tirée d’une série de cartes postales relative à la chanson « « A Parthenay, il y avait ». On la retrouve sous la cote 40 FI 11783, avec deux Z dans la phrase : «  »Mais quand vous m’aurez bien biZZZée. N’allez pas leur ZZZ’y dire »
    Je me suis empressé de rechercher quelques informations à son sujet. On ne connait pas son origine exacte, mais le texte connu est attribué au chansonnier Louis-Adolphe Turpin de Sansay et au musicien Auguste de Villebichot.
    J’ai aussi écouté la version de 1932 enregistrée au Cabaret du Chat Noir : https://www.youtube.com/watch?v=2zZjGsulzsA

    Voilà ! Ici s’achève cette quête ! Un grand merci Raymond de nous avoir fait jouer tout ce mois de novembre. J’ai en tout cas bien rigolé dans nos échanges sur twitter, en faisant travailler mes ZYGOMATIQUES ! 😉
    Bonne journée

    Aimé par 1 personne

    1. Sébastien champion de l’implication dans le jeu. Je suis bluffé qu’un Lorrain se débrouille aussi bien que les Poitevins pour la recherche sur le site des AD79. J’ai bien compris en lisant ton propre Challenge que tu étais plutôt à l’aise avec le milieu des Archives mais quand même !!! Mille bravos !

      Aimé par 1 personne

  10. Zut ! Z »en ai asseZ de vos Zhistoires ! Zou ! FileZ ! Ze ne veux plus vous Zembrasser. (elle a un cheveux sur la langue. 🙂 ) Zigoto Zinzin ! Zoulou de pacotille ! Zouave de Zanzibar ! ArréteZ de faire le Zèbre et d’agiter vos Zygomatique ! Vous n’êtes qu’un Zapothéque ! Et cessez vos commentaires Zélateurs ! Je ne serais Zen que lorsque le soleil aura atteint sont Zenith !

    (si avec ça j’ai pas au moins 2 points… mdr !)

    Aimé par 1 personne

  11. Bonjour,

    Zoom sur cette jolie carte postale de Parthenay illustrant une vieille chanson Tourangelle dans iconographie aux archives Deux-sèvres cote : 40 FI 11783.

    Z comme : « Mais quand vous m’aurez bien biZée. N’allez pas leur Z’y dire ».
    et

    Z comme Zut c’est déjà fini ? Z’aurai bien continuer. Z’ai appris beaucoup de choses avec ce Challenge de A à Z chercher dans leZ’archives, apprendre des choses nouvelles tout en s’amuZant.

    Merci, Raymond, je vous biZe en tout bien tout honneur et biZes également à votre moitié.

    « La Belle Fille de Parthenay » :
    À Parthenay il y avait
    Une tant belle fille,
    Elle était belle, elle ô savait
    L’aimait bé qu’on l’i dis’,
    Voyez-vous !
    J’aime lon la, lon la dirette
    J’aime lon la, lon la derira.

    Un jour son galant vint la voir
    Un doux baiser il lui prit,
    – Prenez-en un, prenez-en deux,
    Et passez-en votre envie,
    J’aime lon la lon la dirette,
    J’aime le mot à rire, lonla !

    – Prenez-en un, prenez-en deux,
    Et passez-en votre envie,
    Mais quand vous m’aurez bien bizée,
    N’allez pas leur z’y dire,
    J’aime lon la lon la dirette,
    J’aime le mot à rire, lon la !

    Mais quand vous m’aurez bien bizée,
    N’allez pas leur z’y dire,
    Car si mon père le savait,
    Il m’en coûterait la vie,
    J’aime lon la lon la dirette,
    J’aime le mot à rire, lon la !

    Car si mon père le savait,
    Il m’en coûterait la vie,
    Quant à ma mère, elle le sait bien,
    mais elle ne fait qu’en rir’,
    J’aime lon la lon la dirette,
    J’aime le mot à rire, lon la !

    Quant à ma mère, elle le sait bien,
    mais elle ne fait qu’en rir’,
    Ell’ se rappell’ ce qu’ell’ faisait,
    Dans le temps qu’elle était fill’,
    J’aime lon la lon la dirette,
    J’aime le mot à rire, lon la !

    Aimé par 1 personne

  12. Zut, je ne suis pas Zen avec le Z.
    J’ai peur de terminer avec un Zéro pointé !
    Et ne suis pas beneZe pour une recherche à partir d’une photo…
    Toujours qu’il n’ont pas l’air d’accord, parlanjhe t-il en patois saintongeais ? Mais ne suis pas Goulebeneze, ni Célestin Guerineau.
    Allez, écri Zou de Maeme !
    Z’eux et Z’elles :
    T’as de beaux Zeuils (yeux)
    Puis, y Zeu Tat les fesses et ça dégénère…
    Ta Ziguette (zizi) trop Ziquet (frêle) qui termine Zip Zap (travail bâclé).
    Et voilà, une histoire de Zgueil (sexe) qui dérape ; trop de Zire (dégoût), voir carrément Zirable (répugnante), pourtant ne suis pas Zirou (délicat).
    Lui : IHE SEI DON INE ZEROTE (Je suis donc un rien du tout)
    J’vais retourner ramasser mes Zhericots (haricots), puis irais aux Zavnion (coquillages), ensuite Zigailler (scier) un peu de bois avec mon Zien (couteau) ou ma Zag (scie à bois).
    I retourne Chein Zeux (rentre chez lui) tressait du Zia ( de l’osier.
    Z’e Mal aux Z’ous (os) et vais me reposer après ce délire !
    Merci à Raymond pour ce challenge, où j’ai appris des choses et je m’aperçois que j’ai encore beaucoup à faire pour progresser.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Marcel. Vous avez eu quelques zéros pointés mais aussi de très bonnes notes. mais surtout vous m’avez fait bien rire. Vous finissez en beauté ! Un très joli texte avec plein de Z et de patois poitevin. Merci et bravo !

      J'aime

      1. Il n’ a pas longtemps que je fais de la généalogie.
        Je ne peux que progresser et j’ai beaucoup de mal à faire des recherches dans le pavé : Iconographie…
        L’essentiel était de participer , j’ai raté des participations au début et perdu en route quelques points faciles. Cela m’a occupé pendant ce confinement. (Tant mieux si je t’ai fait sourire avec mes délires)
        Encore Merci pour ce challenge, bonne continuation !
        Un voisin de votre département.

        Aimé par 1 personne

  13. Cote 40 FI 11783
    La Belle Fille de Parthenay, vieille chanson populaire.
    « Mais quand vous m’aurez bien biZée, Dame n’allez pas leur Z’y dire, voyez-vous… »
    Finalement un peu de légèreté pour finir l’alphabet c’est plutôt bien… Ca valait aussi bien qu’un uniforme de zouave…

    Aimé par 1 personne

  14. de l’eau dans le gaz ….assurément
    Zizanie..sans nul doute
    même si cet homme semble reste zen je pense qu’elle lui lance fermement: » arrête de faire le zouave et n’oublies pas de sortir les poubelles!!! »
    Merci Raymond pour tout ce travail pour nous proposer ce challenge et bravo au futur gagnant ou gagnante

    Aimé par 1 personne

  15. Z comme  » Mais quand vous m’aureZ bien biZée. N’allez pas leur Z’y dire »

    Parthenay. À Parthenay (vieille chanson Tourangelle). « Mais quand vous m’aurez bien bizée. N’allez pas leur z’y dire ». – [S.l.] : [s.n.], [s.d.]. – 1 impression photomécanique sur papier (carte postale), noir et blanc ; 14 × 9 cm (image).
    Date : [1890]-[1950]
    Cote : 40 FI 11783

    Aimé par 1 personne

  16. Pas eu le temps de jouer aujourd’hui, mais j’men fou ! parce que moi Ze sui « BIZET » toute l’année et tout le monde peut le dire sans problème, 24h/24h et depuis ma naissance, même que Ze ne vous dirai pas l’année.

    Merci à Raymond pour cette petite virée deux-sèvrienne, ludique et carambardesque !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Nids de MOINEAU

Site généalogique consacré aux MOINEAU de Mauzé-Thouarsais et d'ailleurs.

L'arbre de nos ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

genealogiepratique.fr

Pratiquez la généalogie en toute simplicité

La généalogie par GénéaBlog86 !

Généalogie deux-sévrienne

La Pissarderie

Généalogie deux-sévrienne

La Drôlesse

Généalogie en Poitou et Anjou

GeneaTech

Généalogie deux-sévrienne

GÉNÉA79

Le blog du Cercle généalogique des Deux-Sèvres

Nelly, ancêtre du Poitou

Blog généalogique Poitou, Dordogne et Pas-de-Calais

Chemin de Papier

Généalogie deux-sévrienne

La Gazette des Ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

De Moi à la Généalogie

Généalogie deux-sévrienne

Lulu Sorcière Archive

Généalogie deux-sévrienne

Gallica

Généalogie deux-sévrienne

Feuilles d'ardoise

Notes généalogiques d'Anjou et d'ailleurs

%d blogueurs aiment cette page :