B comme BERNARD Alexandre Florent

Tomber à Gravelotte

Alexandre François BERNARD est né à Saint-Paul-en-Gâtine le 25 février 1848, il est le fils de Joseph BERNARD, maréchal dans ce bourg et de Rosalie COTTANCEAU son épouse. En 1868, sa famille réside à Saint-Laurs et il y exerce le métier de mineur. Le filon de charbon, découvert sur cette commune et exploité depuis peu, a occasionné l’apparition de nouveaux métiers jusqu’alors absents en Deux-Sèvres. Comme c’est l’année de ses 20 ans, Alexandre François BERNARD passe devant le conseil de révision au chef-lieu de canton, Coulonges-sur-l’Autize. J’apprends qu’il mesure 1, 63 m. Il a les cheveux et sourcils châtains, le front large, les yeux gris, le nez long, la bouche moyenne, le menton rond, le visage ovale et le teint coloré. Il ne sait ni lire, ni écrire.

Hélas pour lui, il tire un mauvais numéro et se retrouve au dépôt d’instruction d’infanterie du 1er décembre 1869 au 25 mars 1870. Le 22 juillet, 3 jours après la déclaration de la guerre aux Prussiens, il doit rejoindre le 94e régiment d’infanterie pour partir au combat. Son régiment incorporé au 6e corps de l’armée du Rhin commandée par Bazaine participe aux premières batailles.

Bataille de Gravelotte

 Le 15 août, l’armée française bat celle des Prussiens à Rezonville (Meurthe-et-Moselle). 3 jours plus tard les 2 belligérants se retrouvent à la bataille de Saint-Privat (Moselle) plus connue sous le nom de Gravelotte. Les tirs particulièrement nourris des 2 camps durant cette journée ont donné l’expression « ça tombe comme à Gravelotte » quand une pluie est à la fois drue et persistante. Les obus tombent à verse ce jour-là mais les hommes aussi : sur les 112 000 soldats français engagés, il y a eu 1 146 tués, 6 709 blessés et 4 420 disparus. Cette défaite, due en grande partie à des rivalités entre généraux français, marque le début de l’effondrement de l’armée impériale.

Ça tombait vraiment fort à Gravelotte y compris chez les soldats originaires des Deux-Sèvres ! Parmi les blessés, il y avait Désiré Pierre GUILMET de Saint-Loup et Jean Eugène Émile SAMPOUX de Niort qui durent être amputés d’un bras. On a relevé au moins huit morts du département tels Charles JOUBERT de Saint-Sauveur, Henri Alexis MOUSSET de Saint-Aubin-du-Plain et Félix François BARBAULT d’Amailloux… ainsi que le pauvre Alexandre Florent BERNARD âgé de 22 ans. La retranscription de son acte de décès à Saint-Laurs en mars 1872 nous en apprend davantage sur les causes et les circonstances de son trépas : il s’éteint 2 jours après les combats, le 20 août à 10 heures du matin à l’ambulance à Saint-Privat, « par suite du broiement du membre inférieur droit par boulet ».

2 commentaires sur “B comme BERNARD Alexandre Florent

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Nids de MOINEAU

Site généalogique consacré aux MOINEAU de Mauzé-Thouarsais et d'ailleurs.

L'arbre de nos ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

genealogiepratique.fr

Pratiquez la généalogie en toute simplicité

La généalogie par GénéaBlog86 !

Généalogie deux-sévrienne

La Pissarderie

Généalogie deux-sévrienne

La Drôlesse

Généalogie en Poitou et Anjou

GeneaTech

Généalogie deux-sévrienne

GÉNÉA79

Le blog du Cercle généalogique des Deux-Sèvres

Nelly, ancêtre du Poitou

Blog généalogique Poitou, Dordogne et Pas-de-Calais

Chemin de Papier

Généalogie deux-sévrienne

La Gazette des Ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

De Moi à la Généalogie

Généalogie deux-sévrienne

Lulu Sorcière Archive

Généalogie deux-sévrienne

Gallica

Généalogie deux-sévrienne

Feuilles d'ardoise

Notes généalogiques d'Anjou et d'ailleurs

%d blogueurs aiment cette page :