O comme ondoiement

Le mot "onde", qui évoque aujourd'hui davantage une vibration ou la radio que l'eau des poètes, a des dérivés dans des domaines vraiment variés. On en retrouve la racine dans le domaine scientifique avec l'ondulation, météorologique avec l'ondée, l'érotisme avec l'ondinisme (le plaisir sexuel lié à l'urine !) et la religion avec l'ondoiement. C'est évidemment... Lire la Suite →

N comme NMD (>BMS)

Les généalogistes adorent les abréviations. Il est vrai qu'ils sont à bonne école puisqu'ils doivent parfois décrypter des actes anciens avec les racourcis du passé qui font partie intégrante des charmes de la paléographie. Autrefois, ceux qui avaient pour métier d'écrire (les scribes, les copistes, les notaires...) utilisaient des abréviations par suspension (en enlevant la... Lire la Suite →

M comme maison

Bien connaître ses ancêtres, c'est aussi découvrir les lieux où ils ont vécu : maisons, fermes, boutiques, demeures, manoirs, voire pour certains châteaux. De la même façon que le patronyme, l'habitation peut se transmettre de génération en génération et certains habitent aujourd'hui une maison de famille qui a vu naître une grand-mère ou mourir dans... Lire la Suite →

L comme lignée

La pratique de la généalogie m'aura au moins appris le sens de 2 mots : agnatique et cognatique. Je sais maintenant que la lignée agnatique ne prend en compte que la ligne des pères et que la lignée cognatique concerne uniquement la ligne des mères. Quand je les étudie sur mon arbre, une impression de... Lire la Suite →

K comme Knock

"Est-ce que ça vous chatouille ou est-ce que ça vous grattouille ?" Je ne pensais pas m'intéresser un jour à la médecine en faisant de la généalogie. J'ai toujours eu du mal à retenir le nom des maladies et des médicaments, peut-être parce que je ne veux pas satisfaire à d'éventuelles tendances hypocondriaques. Mais voilà,... Lire la Suite →

J comme Jackson (Michael)

  La généalogie s'apparente parfois à une drogue dure. C'est très addictif mais, heureusement, il n'y a pas d'effets nocifs sur la santé. Mais, comme toute drogue, j'ai l'impression qu'elle peut rendre parfois stupide. Je me pose la question chaque fois que j'étudie mes SOSA 286, 1144, 1808 et 2932. C'est idiot, je devrais me... Lire la Suite →

I comme implexe

L'implexe, c'est complexe ! La preuve, il y en a dans les mots croisés ! La numérotation Sosa-Stradonitz permet d’appréhender le caractère exponentiel du nombre de nos ancêtres puisque, à chaque étage on se rend compte que le nombre double : nous avons 2 parents, 4 grands-parents, 8 arrière-grands-parents, etc. Au 8ème degré d'ascendance (vers... Lire la Suite →

H comme héraldique

L'héraldique (la science des blasons) a des liens forts avec la généalogie car, historiquement, l'une et l'autre étaient très souvent au service de la noblesse. Cela explique pourquoi aujourd'hui, au niveau associatif, le Conseil français d'héraldique est membre de la Fédération française de généalogie. Et, qu'à l'inverse, cette même F.F.G. est membre de la Confédération... Lire la Suite →

G comme GedCom

Eh oui, la généalogie n'est plus forcément un loisir pour les seuls amateurs de vieux papiers poussiéreux ou adeptes de paléographie. Il faut être maintenant branché, câblé, connecté pour pratiquer de façon optimale cette activité. Comme dans de nombreux autres domaines, l'informatisation et la numérisation sont passées par là.   Les arbres généalogiques sont rarement... Lire la Suite →

F comme filiation

La filiation, c'est le lien qui unit les ascendants aux descendants. Elle se retrouve dans notre morphologie, la couleur de nos yeux, notre santé... mais aussi dans nos croyances, nos idées, notre morale... ou encore dans notre héritage matériel, la richesse ou la misère qui s'est transmise de père en fils ou de mère en... Lire la Suite →

E comme esthétique

La pratique de la généalogie m'a apporté des plaisirs d'ordre esthétique, même si ce n'était pas attendu au départ. Évidemment, je satisfais davantage mon goût du vintage que mes penchants pour l'art moderne, mais c'est déjà ça ! En me plongeant dans le passé, en cherchant dans les photos et les  papiers, aux Archives, sur... Lire la Suite →

D comme de cujus

  Faut-il avoir étudié les lettres classiques pour faire de la généalogie ? Une connaissance approfondie du latin est-elle nécessaire pour rechercher ses aïeux ? En étudiant les registres paroissiaux les plus anciens, il m'arrive de trouver des actes en latin. Ça m'amuse toujours de voir accolés des prénoms latins ou latinisés avec des noms... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Nids de MOINEAU

Site généalogique consacré aux MOINEAU de Mauzé-Thouarsais et d'ailleurs.

L'arbre de nos ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

genealogiepratique.fr

Pratiquez la généalogie en toute simplicité

La généalogie par GénéaBlog86 !

Généalogie deux-sévrienne

La Pissarderie

Généalogie deux-sévrienne

La Drôlesse

Généalogie en Poitou et Anjou

GeneaTech

Généalogie deux-sévrienne

GÉNÉA79

Le blog du Cercle généalogique des Deux-Sèvres

Nelly, ancêtre du Poitou

Blog généalogique Poitou, Dordogne et Pas-de-Calais

Chemin de Papier

Généalogie deux-sévrienne

La Gazette des Ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

De Moi à la Généalogie

Généalogie deux-sévrienne

Lulu Sorcière Archive

Généalogie deux-sévrienne

Gallica

Généalogie deux-sévrienne

Feuilles d'ardoise

Notes généalogiques d'Anjou et d'ailleurs

%d blogueurs aiment cette page :