Patience et longueur de temps…

Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage, cette phrase de Jean de La Fontaine peut s’appliquer à ma recherche pour trouver la famille de mon ancêtre Jeanne Rouvreau (sosa 679). Je suis partie de l'acte le plus ancien la concernant, celui de son mariage. En 1690, à Saint-Gelais, elle épouse... Lire la Suite →

Isaac et Henry Pineau, curés de Terves

La présence dans la paroisse de Terves d'un curé prénommé Isaac m'a longtemps étonné. Comment un curé pouvait-il porter ce prénom donné surtout dans les familles protestantes ? Les très belles notes généalogiques de l’érudit Jean Maillaud, mises en ligne récemment par les Archives départementales de Vendée, m'ont bien aidé dans mes recherches sur ce... Lire la Suite →

Construire une famille protestante au XVIIe siècle grâce aux contrats de mariage

Pendant longtemps j’ai été bloquée sur la branche de mes ancêtres Jean Guéry et Madeleine Fichet, demeurant dans la paroisse d’Azay-le-Brûlé en Poitou, tout près de Saint-Maixent, aujourd’hui Saint-Maixent-l’École. Je descends de leur seul enfant, leur fils Daniel. C’est avec l’union de Daniel et Madeleine Rouvreau qu’a commencé ma recherche sur cette branche. Pas d’acte... Lire la Suite →

Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage

"Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage..." Nicolas Boileau faisait-il de la généalogie ? En tout cas cette citation extraite de L'art poétique s'applique tout à fait à l'activité du généalogiste. Et mes dernières recherches m'ont permis de constater la véracité de cet adage. Une alerte Geneanet sur... Lire la Suite →

Dispenses pour affinité spirituelle

Mes ancêtres du Poitou, qui vivaient pour la plupart dans des paroisses isolées, se retrouvaient parfois à épouser un cousin ou une cousine éloignée. Il leur fallait alors demander une dispense pour cause de consanguinité. C'était un moyen pour l’Église de contrôler ses fidèles mais aussi de se procurer des revenus puisque ces dispenses étaient... Lire la Suite →

Jacques Daubant, un prédicant en Vendée

C'est en faisant des recherches sur la famille de mon ancêtre Louis Encrevé (sosas 390), un tisserand en toile de Foussais en Vendée, et très certainement protestant, que j'ai découvert l’existence du couple formé par Françoise Encrevé et Jacques Daubant. Mon sosa Louis Encrevé a un oncle, Mathurin. Ce Mathurin, et tous ses descendants, sont... Lire la Suite →

La carte de mes ancêtres protestants

Après notre visite au musée protestant de Bois-Tiffrais en août, j'ai eu envie moi aussi d'étudier mes ancêtres protestants. Les miens sont plus nombreux que ceux de Raymond puisque qu'une recherche rapide dans ma base me donne 61 sosas protestants. Il s'agit d'aïeux pour lesquels j'ai trouvé un acte mentionnant leur appartenance à cette Église... Lire la Suite →

Mes incertaines racines protestantes

J'ai évoqué dans mon dernier article mes ancêtres qui avaient adopté la religion protestante et qui ont dû abjurer suite aux dragonnades. Aujourd'hui, je vous présente ceux dont je suis un peu moins certain de la foi mais dont j'ai quelques indices. J'ai là encore du pain sur la planche pour mes futures recherches :... Lire la Suite →

Mes racines protestantes

Une visite, sur la commune de Monsireigne en Vendée au musée de Bois-Tiffrais* consacré au protestantisme, m'a donné envie de faire le point sur mes ancêtres huguenots. La religion de Calvin et Luther tolérée depuis Henri IV avait accueilli de nombreux convertis dans le Poitou mais ce mouvement fut brisé à la fin du XVIIe... Lire la Suite →

Dragonnades endurées à Benet

Le nom de dragonnades a été donné aux persécutions contre la communauté protestante de France afin de les pousser à la conversion. La première dragonnade a lieu en 1681 et elle est expérimentée en Poitou. Elle est à l’initiative de l’intendant du Poitou René de Marillac mais fut sans doute encouragée par Louvois, ministre de... Lire la Suite →

Abjurations à Villiers-en-Plaine

Parmi toutes les provinces de France, c'est en Poitou que le pourcentage de protestants par rapport à la population est le plus fort au début du XVIIe siècle. Le sud des Deux-Sèvres, notamment le Mellois, en compte un grand nombre, mais on en trouve ailleurs dans le département, autour de Niort (la ville elle-même abrite... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Nids de MOINEAU

Site généalogique consacré aux MOINEAU de Mauzé-Thouarsais et d'ailleurs.

L'arbre de nos ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

genealogiepratique.fr

Pratiquez la généalogie en toute simplicité

La généalogie par GénéaBlog86 !

Généalogie deux-sévrienne

La Pissarderie

Généalogie deux-sévrienne

La Drôlesse

Généalogie en Poitou et Anjou

GeneaTech

Généalogie deux-sévrienne

GÉNÉA79

Le blog du Cercle généalogique des Deux-Sèvres

Nelly, ancêtre du Poitou

Blog généalogique Poitou, Dordogne et Pas-de-Calais

Chemin de Papier

Généalogie deux-sévrienne

La Gazette des Ancêtres

Généalogie deux-sévrienne

De Moi à la Généalogie

Généalogie deux-sévrienne

Lulu Sorcière Archive

Généalogie deux-sévrienne

Gallica

Généalogie deux-sévrienne

Feuilles d'ardoise

Notes généalogiques d'Anjou et d'ailleurs

%d blogueurs aiment cette page :